Le 5 décembre en Thaïlande, journée de triple célébration

5 décembreJour férié en Thailande, le 5 décembre est celebre pour trois raison : c’est l’anniversaire de la naissance du roi Bhumibol Adulyadej, c’est aussi la fête des pères et enfin la journée mondiale des sols, dont la date a été fixée ce jour en hommage à l’ancien roi de Thailande

Le 5 décembre est un jour important en Thaïlande depuis plusieurs décennies déjà car c’est le jour de l‘anniversaire de la naissance du défunt roi Bhumibol Adulyadej qui a régné sur le royaume pendant 70 ans avant de s’éteindre en 2016.

Le très vénéré roi Bhumibol fait partie des souverains qui ont le plus marqué l’histoire du royaume, ayant acquis en 70 ans de règne un statut quasi-divin doublé de celui de « père de la nation ». Le 5 décembre était d’ailleurs aussi devenu le jour de la fête des pères du fait qu’il célébrait l’anniversaire du roi Bhumibol.

Le décès du roi Rama IX le 13 octobre 2016 aurait en principe dû chambouler cette partie du calendrier. Mais sur la demande de son héritier, le roi Vajiralongkorn, le gouvernement thaïlandais a décrété en 2017 que le 5 décembre serait une journée nationale et qu’il resterait le jour de la fête des pères.

A cela s’ajoute le fait que le 5 décembre est devenu il y a quelques années la Journée mondiale des sols,… en hommage au roi Bhumibol.

L’Union internationale des sciences du sol (UISS) a en effet adopté en 2002 une résolution proposant d’instaurer la Journée mondiale des sols en choisissant le 5 décembre en l’honneur du roi Bhumibol Adulyadej de Thaïlande, « qui a œuvré à la promotion des sciences du sol ainsi que de la gestion durable et de la conservation des ressources édaphiques ».

Et en 2012, la Journée Mondiale a finalement été approuvée par le Conseil de l’Organisation des nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) -marchant dans les pas de son père, la fille de Bhumibol, la princesse Sirindhorn, est devenue en 2016 l’ambassadrice spéciale de la FAO pour l’initiative « Faim Zéro ».

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok