Le chef de la junte thaïlandaise reçu à l’Elysée

chef de la junteEmmanuel Macron a souhaité le « retour à la démocratie » en Thaïlande en recevant lundi le chef de la junte militaire, le général Prayuth Chan-O-Cha, avec lequel il a signé un accord pour la fourniture d’un satellite d’observation.

Le Premier ministre thaïlandais a été reçu pendant près d’une heure à l’Elysée, au quatrième jour de sa visite en France au cours de laquelle il a notamment été accueilli au siège d’Airbus à Toulouse.

Durant l’entretien, Emmanuel Macron « a exprimé la volonté de la France d’accompagner la Thaïlande, pays ami de longue date et partenaire important de la France en Asie du Sud-Est, sur le chemin du retour à la démocratie, ainsi que son attention à la situation des droits fondamentaux dans ce pays », a indiqué l’Elysée.

Il a noté « l’engagement » de Prayuth Chan-O-Cha « à ouvrir l’espace politique dans un très proche avenir et à tenir les élections d’ici février 2019 », a ajouté la présidence.

Avant lui, la Première ministre britannique Theresa May avait également appelé mercredi à des élections « libres et transparentes » en recevant le général Prayuth.

Âgé de 64 ans, ce dernier est à la tête de la junte militaire qui a pris le pouvoir par un coup d’Etat en 2014.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok