Le roi de Thaïlande signe un décret annonçant la tenue des élections

électionsLe roi de Thaïlande Maha Vajiralongkorn a signé un décret très attendu, annonçant mercredi la tenue prochaine d’élections législatives, les premières depuis le coup d’État qui a porté une junte militaire au pouvoir en 2014.

La commission électorale doit désormais fixer dans la journée la date du scrutin, dans la foulée de cette publication au Journal officiel.

Ces élections avaient été repoussées à de multiples reprises par les militaires depuis leur arrivée au pouvoir.

Ils avaient ensuite annoncé qu’elles se tiendraient fin février, mais la signature tardive du décret royal pourrait repousser l’échéance.
Le gouvernement militaire, ultra-royaliste, a réagi mercredi en appelant la commission électorale à ne pas choisir une date trop proche du couronnement du roi, prévu du 4 au 6 mai, « un évènement historique extraordinaire ».

« Le gouvernement demande à tous les Thaïlandais de les aider à maintenir l’ordre et l’unité pendant les élections », a-t-il dit dans un communiqué.

L’armée a multiplié les annonces ces dernières semaines pour préparer la tenue de ces législatives.

En septembre, les partis politiques ont récupéré le droit d’accueillir de nouveaux membres et d’élire de nouveaux chefs.

Le mois dernier, ils ont été de nouveau autorisés à mener une campagne électorale, ce qui va leur laisser peu de temps, le scrutin devant se tenir au plus tard le 9 mai, d’après la Constitution.

Même s’il cultive encore l’ambiguïté quant à ses prétentions politiques post-électorales, le Premier ministre Prayut Chan-O-Cha, chef de la junte militaire, semble avoir de bonnes chances de se maintenir au pouvoir.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok