Les touristes vandales de Chiang Mai n’iront pas en prison en Thaïlande

Chiang MaiLe touriste britannique et sa comparse canadienne qui avaient été inculpés en octobre à Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande, pour avoir vandalisé un monument historique du 13e siècle avec un graffiti éviteront finalement la prison, a fait savoir le la presse canadienne

Les deux jeunes de 23 ans avaient été arrêtés le 18 octobre pour avoir peint le matin même à la bombe l’inscription « Scouser Lee » sur les remparts de Chiang Mai à hauteur de la porte Tha Phae.

Aussitôt inculpés, vidéo de surveillance à l’appui, pour dégradation de bien public, Furlong Lee et Brittney Schneider risquaient une amende maximale de 1 million de bahts (25.000 euros) et une peine de prison pouvant aller jusqu’à 10 ans.

Lors de leur comparution devant le tribunal lundi, la juge a prononcé dans un premier temps une sentence comprenant 2 ans de prison assortie d’une amende avant de se raviser et de réduire la peine d’emprisonnement à 1 an, a raconté au groupe La Presse Brittney Schneider, précisant qu’elle avait failli s’évanouir en entendant le verdict.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok :