L’UE reprend les relations officielles avec la junte thaïlandaise

junteL’Union Européenne a accepté lundi de reprendre les contacts politiques « à tous les niveaux » avec la Thaïlande, plus de trois ans après les avoir suspendu en réaction au coup d’Etat militaire à Bangkok.

L’UE a déclaré que les développements cette année en Thaïlande, dont l’adoption de la nouvelle constitution et une promesse émise par le chef de la junte Prayuth Chan-O-Cha de tenir des élections en novembre 2018, signifient que le moment est « approprié » pour renouer les liens.

Mais l’Union Européenne a réitéré sa demande d’un retour à une démocratie totale et a rappelé qu’elle restait attentive et sensible au traitement accordé aux militants des droits de l’homme et à la liberté d’expression en Thaïlande.

Lors d’une rencontre à Bruxelles, les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont déclaré qu’il était « approprié d’aller vers un réengagement politique graduel avec la Thaïlande ».

L’UE « a par conséquent décidé de reprendre un contact politique à tous les niveaux avec la Thaïlande afin de faciliter un dialogue significatif », ont fait savoir les ministres dans un texte approuvé lors de la réunion.

Les ministres de l’UE avaient cessé toutes les visites officielles en Thaïlande et suspendu la signature d’un accord de partenariat et de coopération avec Bangkok en juin 2014 après que l’armée avait évincé le gouvernement élu.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok