Et le monde parlera français

francaisDeux spécialistes de la Francophonie, professionnels du français langue étrangère (FLE), Marie-Laure Poletti et Roger Pilhion, publient …Et le monde parlera français. Dans cet ouvrage, ils se penchent sur les questions de l’avenir du français comme langue de communication internationale mais aussi sur le rôle à jouer par la France pour diffuser et développer sa langue à travers le monde. 

Dans un monde toujours plus globalisé, il est aisé de constater à quel point la langue anglaise semble avoir pris le pas sur toutes les autres. Son « hégémonie linguistique » est sans précédent dans toute l’histoire de l’humanité. Mais celle-ci pourrait avoir atteint ses limites… Alors que Donald Trump semble « hérisser beaucoup de monde, on est à la recherche de contre-pouvoirs ». Le moment serait donc propice au développement pour de nombreuses langues, certains prévoyant même le déclin de l’anglais dans un futur proche.

La promotion du français dans le monde

En ce qui concerne son développement et la promotion de sa langue dans le monde, la France est pour sa part loin d’être en reste. Elle a d’ailleurs longtemps fait office de « pionnière en la matière ». En effet, dès 1883 l’Alliance française voit le jour. Rapidement des établissements d’enseignement français sont également implantés à l’étranger, sans compter la création de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) en 1970 à Niamey, instiguée toutefois par des chefs d’État de pays francophones, et non par la France elle-même.

Tout cela contribue naturellement au rayonnement international du français. Loin d’être menacée ou d’être une langue en voie d’extinction, notre langue reste même une des grandes langues de communication internationale, pouvant même se développer « sensiblement dans les trente ans qui viennent sur le continent africain ».

Continuez votre lecture sur lepetitjournal.com