Non-lieu pour vice de forme contre King Power accusé de devoir 375M€

King PowerUn tribunal thaïlandais a déclaré mardi un non-lieu dans une affaire accusant le géant du duty-free King Power de devoir à l’Etat 375 millions d’euros.

Selon la plainte, les dirigeants de King Power, qui travaillent avec les autorités aéroportuaires, ont reversé une part des recettes inférieure au montant requis par le contrat d’exploitation permettant au géant du duty-free d’opérer dans les terminaux de Bangkok.

Les poursuites ont été engagées l’an dernier par un responsable de la lutte anti-corruption, Charnchai Issarasenarak, mais ont été rejetées par la Cour pénale centrale pour les affaires de corruption et de mauvaise gestion.

Ce genre d’attaque, contre une société hyper riche dirigée par Vichai Srivaddhanaprabha, l’un des milliardaires les mieux connectés du royaume, est rarissime.

Ce dernier accusait King Power de s’acquitter auprès de la société Airports of Thailand (AoT) d’un montant de taxes inférieur aux 15% prévus sur les revenus annuels. Le montant total dû depuis 2006 représenterait selon la plainte 14,29 milliards de bahts (375 millions d’euros).

Le juge a rejeté la plainte de Charnchai Issarasenarak au motif qu’il n’avait pas « l’autorisation légale pour déposer une plainte » étant donné qu’il n’était pas personnellement affecté.

Retrouvez cet article sur lepetitjournal/bangkok