Notre-Dame: des centaines de millions dans la France des « gilets jaunes »

Notre-DameDevant l’afflux vertigineux des dons pour reconstruire Notre-Dame, des voix dénoncent une générosité sélective, alors que les « gilets jaunes » réclament depuis des mois dans la rue une hausse de leur pouvoir d’achat et que l’aide aux plus démunis est en baisse.

« En un clic, 200 millions, 100 millions, ça montre aussi les inégalités, ce que nous dénonçons régulièrement, les inégalités dans ce pays », a critiqué le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez sur Franceinfo.

De grandes fortunes et des groupes ont mis au pot depuis lundi: la famille Pinault a promis 100 millions d’euros, suivie par le groupe LVMH et la famille Arnault, première fortune de France, qui ont annoncé un don de 200 millions, puis la famille Bettencourt-Meyers et le groupe L’Oréal (200 millions). Total a annoncé 100 millions.

« S’ils sont capables de donner des dizaines de millions pour reconstruire Notre-Dame, qu’ils arrêtent de nous dire qu’il n’y a pas d’argent pour satisfaire l’urgence sociale », a insisté le dirigeant syndical.

 

Ingrid Levavasseur, une des figures des « gilets jaunes », a souhaité sur BFMTV « qu’on revienne à la réalité » et dénoncé « l’inertie des grands groupes face à la misère sociale alors qu’ils prouvent leur capacité à mobiliser en une seule nuit +un pognon de dingue+ pour Notre-Dame ».

« Que l’oligarchie donne pour Notre-Dame, c’est bien. L’exemplarité fiscale serait encore mieux. La bonne conscience ne cache pas la misère et l’austérité », a dénoncé sur Twitter Benjamin Cauchy, autre « gilet jaune », présent sur la liste de Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France).

De fait, la générosité des donateurs est en partie assumée par l’Etat car la loi Aillagon de 2003 prévoit que les entreprises qui investissent dans la culture peuvent déduire 60% de leurs dépenses en faveur du mécénat (66% de réduction d’impôt sur le revenu pour les particuliers).

Cette réduction sera portée à 75% jusqu’à 1.000 euros (66% au-delà) pour les dons des particuliers en faveur du chantier de Notre-Dame, a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe à l’issue du Conseil des ministres.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok