Réception chez l’ambassadeur pour le 160e anniversaire des relations diplomatiques

l’ambassadeurL’ambassadeur de France en Thaïlande, Gilles Garachon et son épouse Isabelle recevaient un peu plus de 600 invités triés sur le volet jeudi soir dans les jardins de la Résidence de France pour célébrer le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Thaïlande

Plusieurs représentants du ministère thaïlandais des Affaires étrangères mais aussi des personnalités du monde des affaires, de la presse, des sphères culturelles et politiques (de tous bords), police et armée, étaient présents.

Même si la France et le Royaume de Siam ont établi leurs premiers contacts officiels à la fin du 17ème siècle avec les envois réciproques de délégations, ce n’est qu’en 1856 que les deux pays ont décidé d’ouvrir des relations diplomatiques. Dans son discours, l’ambassadeur Gilles Garachon a d’ailleurs rappelé le vide d’un siècle et demi qui avait suivi les tout premiers échanges avant que les relations reprennent avec le roi Rama IV à la faveur des relations privilégiées entretenues entre le monarque et Monseigneur Pallegoix, vicaire apostolique du Siam.

Le lieu de la réception jeudi était hautement symbolique puisque la représentation diplomatique française y est installée depuis 1858  -la belle maison de style colonial que l’on connait aujourd’hui a néanmoins quelque peu changé depuis l’arrivée des premiers diplomates dans l’ancienne maison de commerce. En 1875, le roi Chulalongkorn, a fait don à la France de la propriété, terrain et bâtiment.

Si les livres d’histoires rappellent que les relations franco-thaïlandaises ont connu des périodes assez houleuses avec plusieurs épisodes de fortes tensions, voire parfois d’affrontements, la diplomatie préfère naturellement souligner les phases plus prolifiques, et il y en a, surtout sur la partie la plus récente.

Après avoir cité plusieurs personnages qui ont marqué l’histoire de ces relations, du père Tachard au 17e siècle, au roi Bhumibol et sa sœur la princesse Galyani Vadhana, l’ambassadeur a d’ailleurs tenu à rendre hommage à la génération présente en commençant par le docteur JingJai Hanchanlash Président de l’Alliance Française (entre autres responsabilités) pour toute l’énergie qu’il déploie pour favoriser les échanges et « sa présence sur de nombreux dossiers« , avant de citer également Khunying Wonchan et Khun Tida Boontharm vice-présidentes de l’Association Thaïlandaise des professeurs de français (ATPF), Premika Sucharitkul qui anime depuis plusieurs années l’Association des Anciens Elèves de France (AEFE), et aussi l’intellectuel le Dr Gothom Araya sans oublier Segsarn Trai-Ukos (Michelin Thailand), personnage incontournable des milieux d’affaires franco-thaïs.

Continuez votre lecture sur le Petit Journal Bangkok