Touristes chinois: prévisions à la baisse après le naufrage de Phuket

touristes chinoisLa Thaïlande devrait perdre plus d’un demi-million de touristes chinois sur le deuxième semestre après le terrible naufrage au large de Phuket en juillet qui a fait près de 50 morts, ont fait savoir les autorités début août.

Le Phoenix transportait 105 personnes, pour la plupart des Chinois, lorsqu’il a coulé le 5 juillet en revenant d’un site de plongée au large de l’ile de Phuket. Ce jour-là, au moins trois bateaux dont le Phoenix avaient ignoré une alerte météo qui faisait état d’un avis du gros temps sur la zone et conseillait aux navires de ne pas s’aventurer en mer.

Il a fallu plus d’une semaine aux plongeurs et à la Marine thaïlandaise pour récupérer les corps, dont plusieurs ont dû être extraits de l’épave. Le bilan final est de 47 morts, tous des ressortissants chinois. Le capitaine du Phoenix, ainsi qu’un ingénieur et la propriétaire de la société qui opère le bateau, ont été arrêtés et placés en détention le temps de l’enquête, selon la police de Phuket.

S’il y a encore une quinzaine d’années les touristes en provenance de Chine ne constituaient qu’une fraction -autour de 5%- de l’afflux de visiteurs étrangers dans le royaume, ils représentent près du quart des 35 millions de touristes internationaux qui ont voyagé en Thailande en 2017.

Dans un communiqué début août, le ministère thaïlandais du Tourisme a revu à la baisse ses projections concernant les arrivées de touristes chinois sur la période juillet-décembre soit 670.000 visiteurs de moins pour tomber à 5,1 millions sur le deuxième semestre 2018. « Le facteur qui a fait chuter le nombre de touristes chinois est l’insatisfaction par rapport au naufrage, qui a touché principalement les voyages organisés, » indique le communiqué, ajoutant que le mois d’août devrait accuser une baisse de 60% du nombre d’arrivées.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok