Après l’accident de car, le gouverneur de Phuket ordonne de revoir la sécurité a Patong Hill

accident de carLe gouverneur de Phuket a ordonné une flopée de mesures de sécurité afin d’éviter d’autres accidents dévastateurs a Patong Hill, après l’accident d’un car de tourisme qui a percuté un minivan et plusieurs autres véhicules, dont un tuk-tuk qui transportait des touristes.

Tourisme, Transports, Patong, Accidents,

Jusqu’à cette heure, l’accident, qui a impliqué six véhicules, dont un car de tourisme transportant 24 passagers, n’a coûté la vie a aucune victime, mais a blessé plus d’une dizaine de personnes, deux étant toujours hospitalisées dans un état grave.

Le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong et le responsable du bureau des transports de Phuket (PLTO) Banyat Kantha ont inspecté les lieux de l’accident hier.

Le responsable du PLTO Banyat a révélé que le GPS installé dans le car a confirmé que le véhicule roulait a 56km/h dans la descente.

“Les touristes passagers du car ont indiqué que lorsqu’ils étaient en haut de la colline, le bus roulait a vive allure. Les passagers étaient effrayés.

C’est une négligence du chauffeur qui a provoqué cet accident, il se trouve toujours en soin a l’hôpital pour des blessures sérieuses” dit il.

En réponse a cela, M. Banyat a indiqué que les cars provenant des autres provinces devront se soumettre a des inspections, dont des vérifications du système de freinage. Ces contrôles auront lieu au checkpoint dès leur entrée sur l’île, a Tha Chatchai.

Si la mesure est approuvée par les gouvernement, des scanners électroniques seront installés avant Patong Hill. Les cars autorisés a entrer a Phuket pourront franchir ces scanners sans être bloqués, indique M. Banyat.

“Si le car n’est pas autorisé a Tha Chat Chai, il sera enregistré électroniquement et ne pourra pas emprunter Patong Hill, il devra prendre une autre route” dit il.

Les cars immatriculés a Phuket seront inspectés par le PLTO tous les six mois, signale t il.

De plus, sur la colline elle même, les autorités créent des ‘zones de freinage d’urgence’ destinées aux conducteurs en cas de rupture des freins, ajoute M. Banyat.

L’endroit exact de ces ‘zones de freinage d’urgence’ permettant aux véhicules de ralentir et s’arrêter n’a pas été précisé.

Des mesures de formations seront mises en places, notamment par des vidéos expliquant aux chauffeurs comment conduire prudemment dans ces collines, poursuit le chef du PLTO.

Ces projets, dont les ‘zones de freinage d’urgence’, devront être opérationnels avant le début de la saison haute en Novembre, a indiqué M. Banyat.

Le gouverneur Norraphat a ordonné que ces mesures de sécurité soient une priorité absolue.

“Ces changements seront mis en oeuvre le plus tôt possible, car nous estimons toutes les vies, notamment celles des touristes visitant Phuket et qui veulent profiter de leurs vacances – sans gâcher leurs vies inutilement a Phuket dans un accident” dit il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr