Arrêtés pour avoir fait payer l’accès à Freedom Beach

Freedom BeachDeux thaïs ont été arrêté hier alors qu’ils faisaient payer aux touristes B200 l’accès à Freedom Beach, au sud de Patong. Ils auraient ‘racketté’ près de B10,000 par jour.

La Police Touristique et des officiers de l’Immigration ont procédé aux arrestations hier pendant un raid dirigé par le chef national de l’Immigration le major général Surachate Hakparn

Le général Surachate servait auparavant comme chef adjoint de la Police Touristique et reste l’un des hommes clé de ‘l’Équipe d’Intervention Thaïe pour la Lutte contre les Crimes Informatiques et Technologiques’ (‘Tactics’).

L’intervention d’hier a été réalisée après plusieurs plaintes déposées auprès de la Police Touristique et de ‘Tactics’, a expliqué le général Surachate dans un message publié sur la page Facebook du Bureau de l’Immigration.

Le raid a été mené alors que le général Surachate se trouvait à Phuket pour accompagner les médias qui couvraient les ‘nouvelles’ opérations de sauvetage du Phoenix.

La police a indiqué qu’ils faisaient payer l’accès à Freedom Beach depuis maintenant plus d’un an.

Ils faisaient payer B200 par personne, a signalé la police.

Le secteur auquel ces individus faisaient payer l’accès se trouve dans une forêt nationale protégée et sous la responsabilité du Département des parcs Nationaux et de la Protection de la Faune et de la Flore (DNP), indique la police dans son rapport.

La police précise que pendant l’interrogatoire, les suspects – dont l’identité n’a pas été communiquée – ont dit avoir commencé a faire payer l’accès avant que le terrain de devienne une forêt protégée.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr