B150 millions escroqués le gang du centre d’appel chinois de Patong

centre d’appelLe commandant adjoint de la Police Touristique le général Surachet Hakpan était hier à Phuket pour annoncer des interventions coordonnées avec la police chinoise qui ont permis de démanteler une arnaque dans un centre d’appel de Patong qui a escroqué près de B150 millions.

La police a arrêté 25 personnes et saisi plus de B13 millions lors de son intervention, a expliqué hier le général Surachet.

Parmi les personnes arrêtées se trouvent 22 chinois deux thaïs et un birman.

Parmi les suspects, cinq chinois et le birman ont dépassé la durée de leur visa et séjournaient illégalement dans le Royaume, a ajouté le général Surachet.

Lors du démantèlement du gang du centre d’appel, la police est également intervenue dans quatre autres sites ou le gang opérait : deux sur Sirirat Rd au sud de Patong deux autre sur Phra Mettha Rd.

Les officiers ont également inspecté deux lieux où séjournaient les 25 suspects, poursuit le général Surachet.

Pendant les raids la police a saisi huit ordinateurs portables, quatre routeurs WiFi, 150 téléphones mobiles, quatre iPads, une compteuse de billets, 135 cartes de crédit, six cartes de retrait et 52 cartes SIM.

La police a aussi saisi B13,566,570 et 3,800 Yuan en liquide ainsi qu’un Mercedes-Benz CLA 200 immatriculée à Bangkok, continue le général Surachet.

L’opération a été demandée par le gouvernement chinois directement auprès du premier ministre adjoint le général Prawit Wongsuwan, qui a commandé au commissaire général de la Police Royale Thaïe le général Chakthip Chaijinda de mettre en place une équipe d’intervention pour démanteler le gang.

“Cette opération a été réalisée à la demande de la police chinoise de Jilin, qui compte de nombreux ‘gangs de centres d’appels’” a indiqué le général Surachet.

“Les interventions à Phuket étaient coordonnées avec des interventions contre le même gang menées dans deux sites de Pattaya et neuf sites de Bangkok” explique t il.

“Patong était leur centre opérationnel; ils disposaient de personnel et d’aides pour tout contrôler” a t il ajouté.

La police chinoise nous a indiqué que les dommages causés en Chine par ce gang s’élèvent à plus de B150 millions, c’est pourquoi elle a demandé à la police thaïe d’inculper toutes les personnes impliquées dans cette arnaque, signale le général Surachet.

Aucun thaï n’a été victime de ce gang, a t il précisé.

“C’est un nouveau phénomène, des criminels utilise la Thaïlande comme base de leurs opérations pour réaliser leurs crimes depuis Bangkok, Pattaya et Phuket contre des victimes à l’étranger” dit il.

Les 25 suspects ont été inculpés pour plusieurs motifs, notamment pour fraude et fraude électronique, chefs d’inculpations qui entraînent de longues peines de prison selon la loi thaïe.

“Ils purgeront leurs peines en Thaïlande avant d’être remis aux autorités chinoises qui les inculperont à leurs tour” termine le général Surachet.

Retrouvez cet artcile sur Phuket.fr