Une bétonnière ‘hors de contrôle’ tue une femme et blesse un enfant, le conducteur prend la fuite

bétonnièreUne femme de 31 ans est morte et son fils de 3 ans est grièvement blessé, écrasés par une bétonnière ‘hors de contrôle’ qui s’est retournée sur leur véhicule.

Accidents, Mort, Police, Transports,

Le conducteur de la bétonnière a pris la fuite.

Les chances de survie de l’enfant ne sont que 50%.

Le capitaine Eakkasak Khawnwan de la police de Thalang a appris a 8h45 qu’un accident s’était produit sur Khao Lan-Bangjo Rd, Moo 4, a Sri Soonthorn, a Thalang.

Le chef adjoint de la police de Thalang le lieutenant colonel Anukul Nooket et le capitaine Eakkasak se sont rendus sur place accompagnés des secouristes, ou le lieutenant colonel Anukul a constaté qu’une bétonnière immatriculée a Phuket avait ‘percuté’ un scooter Yamaha Fino immatriculé a Krabi.

Le conducteur de la bétonnière, appartenant a Siam City Cement Company avait fuit les lieux de l’accident.

La conductrice du scooter, Chattraporn Moonyai, 31 ans, originaire de Surat Thani, femme d’un policier de Cherng Talay, est morte sur les lieux de l’accident.

La police a appris que Mme Chattraporn rentrait chez elle avec son fils de 3 ans après avoir déposé ses deux autres enfants a l’école maternelle.

Le lieutenant colonel Anukul poursuit “Nous pensons que l’accident s’est produit car la bétonnière roulait a vive allure, en arrivant à l’intersection de Bang Jo vers Khao Lan.

“Lorsque la bétonnière est arrivée sur les lieux de l’accident, dans un virage a droite en bas d’une pente, le conducteur a perdu le contrôle du véhicule. Il a heurté un pylône sur la droite de la route. Puis il a percuté l’arrière d’un pickup Mitsubishi de l’autre côté de la route.

“La bétonnière s’est alors retournée et a écrasé le scooter avant de percuter un autre pylône”

“Nous savons que le conducteur du pickup est M. Khitthiphat Phongphanit, 44 ans. Pour l’heure nous ne connaissons que l’immatriculation de la bétonnière.

“La police poursuit l’enquête et traquera le chauffeur”

Le petit garçon de 3 ans est maintenant soigné a l’hôpital Vachira ou les docteurs lui donnent 50% de chance de survivre a ses blessures.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr