‘Bingo des victimes’, la police revoit ses chiffres pour mitiger la catastrophe maritime

victimesLe jour de la visite du premier ministre le général Prayut Chan-o-cha et de sa rencontre avec l’ambassadeur de Chine Lyu Jian à Phuket, après la catastrophes maritime du ‘Phoenix’ qui a coûté la vie à plus de 41 touristes chinois, le commandant adjoint de la Police Royale Thaïe le général Srivara Ransibrahmanakul a présenté un nouveau décompte du nombre de victimes, blessées décédées ou disparues – déclarant que seules cinq personnes n’ont pas encore été retrouvées.

Hier, d’après toutes les sources, et présentés publiquement par le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong et le ministre du tourisme et des sports Weerasak Kowsurat – en présence de l’ambassadeur chinois Lyu – ces chiffres étaient de 14.

Mais s’exprimant depuis le quartier général de la Police provinciale de Phuket à Phuket Town ce matin, le général Srivara a déclaré que seules 89 “Personnes” se trouvaient à bord du Phoenix lorsqu’il a coulé.

Ces chiffres contredisent tous les rapports officiels précédents communiqués depuis le naufrage du Phoenix pendant la tempête au large de Koh Hei (Coral Island) jeudi dernier.

Chaque service a systématiquement indiqué que 105 passagers se trouvaient à bord, dont 12 membres d’équipage et guides, y compris le capitaine. Les 12, capitaine et membres d’équipage, ont été secourus, laissant les secours chercher 93 touristes.

Cependant le général Srivara a déclaré ce matin que les officiels travaillaient maintenant à la recherche et l’identification de cinq touristes chinois qui n’étaient apparemment pas à bord du bateau.

“42 personnes (23 hommes et 19 femmes) ont été secourus, 41 personnes sont mortes et cinq sont toujours recherchées. Une victime a été retrouvée sous le bateau mais ne peut pas être repêchée pour le moment” dit il.

Il a ajouté par la suite que tous les aspects de cette catastrophe doivent faire l’objet d’une enquête minutieuse.

“L’investigation doit être terminée rapidement, notamment en ce qui concerne les cinq touristes qui n’ont pas participé à l’excursion, nous devons savoir qui ils sont” a t il déclaré, en présumant qu’il souhaite aussi savoir ou ils sont.

Le général Srivara n’a donné aucune explication pourquoi il aura fallu attendre cinq jours aux officiels pour apprendre que cinq touristes ne se trouvaient pas à bord, ni pourquoi les officiels ne savaient pas précisément combien de passagers se trouvaient sur le bateau – ni même n’étaient supposés se trouver sur le bateau.

Par ailleurs, ce matin, après un article “copier coller”, The Phuket News veut maintenant consulter un rapport indépendant ou des déclarations des officiels chinois afin de savoir si cette information est fiable.

Pire, deux des personnes apparemment disparues sont maintenant désignées commes ‘européennes’; le fait qu’elles soient comptabilisées dans les “89” reste un mystère.

Le général Srivara n’a pas précisé non plus si ces deux personnes étaient des touristes ou pas.

Il n’a pas non plus indiqué leur pays d’origine.

Des rapports indépendants des médias internationaux parus après la catastrophe signalaient que deux russes, un homme et une femme, se trouvaient à bord du Phoenix quand il a coulé.

Depuis, le Département des Relations Publiques de la Région 5 a indiqué que les recherches des corps et des survivants avaient été interrompues en raison des conditions météo.

Néanmoins, le fiable Bangkok Post signalait que les recherches avaient repris. Si elles ont bien repris, le général Srivara n’a pas précisé ce que les équipes de recherches recherchaient compte tenu des nouveaux chiffres qui indiquent que personnes ne reste à retrouver en mer.

Il est possible que les équipes de recherches continuent à chercher les cinq personnes ‘manquantes’, juste au cas ou l’information ne soit pas exacte.

Cet après midi, le Bangkok Post signalait que 10 personnes étaient toujours disparues et que le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong avait indiqué que les autorités vérifiaient des détails alors que certaines victimes avaient déjà quitté la Thaïlande.

Le gouverneur Norraphat a déclaré que ce rebondissement avait été mis au jour après de nouvelles informations de l’Immigration thaïe et de l’ambassade chinoise.

Le général Srivara a bien déclaré “Les bateaux doivent être précis quant à ou et comment ils ont été enregistrés. Les nombres de personnes disparues et décédées doivent également être précis”

Les “bateaux” auxquels il fait référence sont le Serenita, qui a sombré au large de Koh Mai Thon jeudi dernier. Les 41 passagers ont tous été secourus.

Le naufrage du Phoenix est l’une des plus grave catastrophes maritimes de l’histoire moderne thaïe, et le pire naufrage d’un seul bateau depuis depuis 1932. (Consulter la liste des catastrophes survenues en Thaïlande ici.)

Retrouvez cet article sur Phuket.fr