Le chef du parc national de Phi Phi demande son transfert

Phi PhiLe chef du parc national Hat Noppharat Thara-Mu Ko Phi Phi a demandé son transfert à un autre poste après une série de protestations de passagers de bateaux contre les prix d’abordage élevés pour les touristes étrangers.

Violence, Tourisme,

Sarayut Tantien a envoyé un courrier au département des parcs nationaux et de la protection de la faune et de la flore, prétextant des raisons de santé pour motive son souhait de mutation.

Cette demande fait suite au blocage par des opérateurs de bateau de tourisme de l’accès aux quais des sites du parc de Phi Phi mardi et mercredi, demandant que les prix d’accès pour les adultes étrangers réduits de moitié, de 400 à 200 baths.

Le département hier est resté ferme sur les prix d’accès au parc.

Sous ce système de double tarification, les thaïs ne payent que 40 baths par adulte et 20 baths par enfant.

M. Sarayut, qui dirige cep arc depuis Juin 2015, a précisé que ses conditions de santé se détériorent et qu’il avait souvent besoin de se rendre chez le médecin.

Les opérateurs de bateaux s’étaient plaints d’une baisse d’activité à cause des étrangers qui considèrent que les prix sont excessifs. La double tarification en place existe depuis 2007.

Thon Thamrongnawasawat, un biologiste marin de l’université de Kasetsart, qui a aidé M. Sarayut à développer le parc de Krabi, à l’est de Phuket, s’est interrogé sur le motif indiqué pour ces protestations. Il a déclaré que plus de touristes visitent Noppharat Thara Beach et les iles Phi Phi, et que le parc a largement vu ses revenus augmenter.

“Si le problème vient des frais d’entrée, cela se serait produit il y a des années.

“Pas maintenant” écrit-il sur son compte Facebook.

Retrouvez cet article sur le Phuket.fr