Cocaïne et héroïne populaires à Patong, la police minimise

Cocaïne et héroïneLa consommation de cocaïne et d’héroïne augmente auprès de certaines catégories de la population de Patong.

Mais le chef de la Police de Patong a minimisé les déclarations du vice gouverneur Sopoj qui disait qu’il n’y avait pas d’épidémie de cocaïne à Patong.

Le vice gouverneur Supoj a fait ces révélations lors d’une conférence au sujet de la lutte contre la drogue organisée au Provincial Hall à laquelle participait le chef de la Division de Défense du Bureau Provincial de Phuket Siripong Leeprasit.

Le vice gouverneur Supoj a indiqué “Le prix des drogues continue à baisser en raison des très grandes quantités passée à Phuket. Cette augmentation est due à une augmentation de la demande” dit il.

“Les dernières statistiques de la police sur les arrestations liées à la drogue confirment cette information” ajoute t il.

“Nous avons également constaté une augmentation de la consommation d’héroïne et de cocaïne parmi certaines catégories de personnes de Patong.

“De plus la méthamphétamine (ya bah) et la crystal meth (ya ice) sont toujours distribuées dans toute l’île.

“Le kratom est la drogue la plus répandue à Phuket et la cannabis reste largement consommé par les adolescents et les touristes” continue t il.

“J’ai demandé aux officiels compétents d’enquêter sur ces faits et d’appliquer la loi” ajoute t il.

S’exprimant auprès de The Phuket News, le chef de la Police de Patong le colonel Anotai Jindamanee a déclaré “Il n’y a aucune vérité derrière une épidémie de cocaïne à Patong et je vous confirme que Patong n’est pas un centre de distribution de drogues.

“La plupart des personnes arrêtées dans des affaires de drogue à Patong nous disent que la drogue vient d’ailleurs, ici ils ne font que la consommer” dit il.

“Ce sont majoritairement les étrangers qui consomment de la cocaïne, et elle n’est pas facile à trouver sur le marché.

“De plus, les arrestations liées à la cocaïne ont diminué par rapport à l’année dernière.

“Nous faison tout ce que nous pouvons pour éradiquer la consommation de drogue au sein de la communauté de Patong” termine t il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr