Crash aérien : un survivant sort de l’unité de soins intensifs, le second toujours dans le coma

Crash aérienUn des deux étudiants grièvement blessé dans le crash aérien de samedi près du Phuket Airpark est sorti de l’unité de soins intensifs (ICU) de l’hôpital Vachira. Le second reste cependant dans le coma.

Les étudiants Adel Samae, 19 ans, de Phuket, et Orawan Jindarak, 18 ans , étaient installés à l’arrière de l’appareil lorsqu’il s’est écrasé.

Le pilote de 68 ans, le capitaine Wattana Thinphang-nga, et son co-pilote le premier lieutenant Narin Thaweewat, 67 ans, originaire de Pathum Thani, sont tous les deux décédés dans l’accident

Le premier lieutenant Narin était un instructeur spécialisé en maintenance aéronautique du Collège Technique de Thalang, ou M. Adel et Melle Orawan étudiaient dans le Département de Maintenance Aéronautique.

M. Adel et Melle Orawan faisaient partie d’un groupe d’étudiants du collège présents au Phuket Airpark samedi. Tous les deux avaient été sélectionné pour embarquer à bord de l’avion pour un vol.

Après le crash, M. Adel et Melle Orawan avaient été transportés en urgence à l’hôpital Vachira à Phuket Town dès que les secouristes les ont libéré de la carcasse de l’avion.

L’inquiétude demeure pour M. Adel, toujours dans le coma, alors que les médecins s’efforcent de réduire la tuméfaction de son cerveau.

M. Adel a déjà subi des opérations de la hanche, de la jambe droite, du bras droit et de la mâchoire.

“M. Adel est stable, sa tension normale et il respire correctement, mais il ne répond pas parfaitement aux stimuli” indiquait hier un membre du personnel médical de l’hôpital Vachira à The Phuket News.

“L’état de conscience de M. Adel est évalué à un niveau de cinq sur les quinze que compte l’Échelle du COma de Glasgow (GCS). Il n’a pas encore ouvert les yeux.

“Nous lui avons administré des médicaments pour réduire la tuméfaction de son cerveau et il est suivi de près par les médecins et les infirmières” poursuit il.

Melle Orawan, elle, est sortie de l’ICU, mais reste hospitalisée.

Melle Orawan souffrait d’hémorragies internes et avait le dos et plusieurs os des deux mains cassés.

“Elle est consciente mais ne peut pas marcher. Elle a commencé la rééducation hier. Cela prendra du temps avant qu’elle ne remarche” indiquait il à The Phuket News hier.

Le pilote, le capitaine Wattana, ancien pilote de ligne avec des dizaines d’années d’expériences, était également le fondateur et président du Phuket Flying Club.

Les sept nuits traditionnelles des funérailles bouddhistes pour le capitaine Wattana ont débuté dimanche dernier à Wat Sopon Wanaram (Wat Pa Khlok).

L’office continue chaque soir à partir de 19h jusqu’à samedi.

La cérémonie de crémation se tiendra dimanche à midi.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr