De l’argent contre des oeufs de tortue

oeufsDe l’argent pour repérer les nids de tortues. Voilà la promesse des officiers des parcs nationaux des côtes de l’Andaman qui proposent des récompenses à ceux qui découvrent des nids de tortues de mer et informent les officiers. Ce système innovant est une autre tentative de protection des espèces menacées d’extinction.

Le Centre Opérationnel 2 du Parc National Marin, à Phuket, a annoncé qu’il offrirait une récompense allant jusqu’à B20,000 à toute personne qui découvrirait un nid de tortue sur les plages de Phuket et Phang Nga, ce afin de s’assurer que les oeufs ne seront pas ‘volés’ et vendus au marché noir. Cela permettra aussi d’assurer un meilleur taux de survie au bébés tortues fraichements éclos.

La saison de nidification des tortues de mer de l’Andaman dure de Novembre à Mars. Les autorités des parcs nationaux encouragent les visiteurs à aider les officiers des parcs à protéger les tortues de mer en trouvant leurs nids. Les personnes qui découvriront un nid de tortue luth recevront une récompense de B20,000, les récompenses pour la découverte de nids d’autres espèces de tortues de mer sont de B10,000.

Le Centre Opérationnel 2 du Parc National Marin a également indiqué que les personnes découvrant un nid de tortues doivent immédiatement informer les officier du parc afin qu’ils puissent récupérer les oeufs, tout en demandant aux visiteurs de ne pas toucher aux oeufs, d’abord parce que cela est interdit par la loi, mais aussi parce qu’un transport inadapté des oeufs de tortues de mer peut altérer l’incubation.

Le chef du Parc National Khao Lampi-Hat Thai Mueang, Mongkol Lieuwiriyakul, a déclaré que cette mesure de protection des tortues de mer en récompensant les personnes qui aident les officiers en identifiant les sites de ponte n’est pas nouvelle. Le parc a appliqué cette politique pendant de nombreuses années, cependant c’est la première année que cette campagne est aussi largement diffusée et que de telles récompenses sont promises.

Mongkol signale que les oeufs découverts seront déplacés dans un endroit sûr où ils pourront éclore sous la surveillance des officiers du parc, avant d’être libérés en mer.

“En raison du manque de diffusion de cette campagne, nous ne profitons pas d’une grande participation du public. N’offrir que quelques milliers de bahts n’est pas assez motivant, car ils peuvent vendre les oeufs de tortues au marché noir pour un prix beaucoup beaucoup plus élevé” dit il.

Au marché noir, le prix des oeufs de tortues peut atteindre les B300 l’unité.

“C’est pourquoi cette année nous avons décidé d’augmenter la récompense et de faire la promotion de cette campagne dans les médias et sur les réseaux sociaux” continue Mongkol.

La tradition en Asie du sud est est de chasser les tortues pour leur viande et leurs oeufs, dans le passé la population de tortues était bien plus abondante et les oeufs de tortues se trouvaient très facilement.

Mais, la tradition a provoqué une chute brutale de la population de tortues de mer et mis en danger la survie de nombreuses espèces de tortues de mer, notamment la tortue luth. Les autorités ont répertorié toutes les espèces de tortues de mer de Thaïlande comme animaux protégés, leur braconnage et la collecte de leurs oeufs est totalement illégale. Bien que les tortues de mer soient protégées par la loi thaïe, le nombre de tortues de mer à continué à diminuer.

Le Centre Opérationnel 2 du Parc National Marin a indiqué que cette année plus de 25 tortues de mer avaient été retrouvée mortes sur les côtes nord de l’Andaman, essentiellement en raison de la pollution plastique, de la pêche illégale et du braconnage d’oeufs de tortues de mer.

Mongkol a rappelé que les longues et calmes plages qui s’étendent entre Thai Mueang Beach à Phang Nga et Mai Khao Beach à Phuket sont les principales plages de ponte des tortues de mer en Thaïlande, et de nombreux nids ont été facilement découverts sur ces plages par le passé.

Cependant, le nombre de tortues de mer diminuant continuellement, ce même dans les principales zones de ponte du Parc National Khao Lampi-Hat Thai Mueang, le nombre de nids de tortues se raréfie. Aucun nid de tortue luth n’a été découvert dans le parc depuis plus de quatre ans, dit il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr