Début du procès du meurtrier Nico Papke le 30 Avril

Nico PapkeLa date du procès le 30 Avril de l’allemand accusé du meurtre de son ex petite-amie à Chalong l’an dernier a été confirmé par le Tribunal Provincial de Phuket .

Cependant, rebondissement dans cette affaire, après avoir avoué dans un premier temps le crime, l’accusé, Nico Papke, avait ensuite lors d’une audience préliminaire en Octobre nié les faits qui lui sont reprochés.

Le 8 Juillet dernier, la police confirmait être à la recherche d’un allemand suspecté d’avoir des informations permettant de localiser une femme de Phuket disparue depuis le 30 Juin.

Pischa “Lek” Nampadung, 35 ans, esthéticienne dans un salon de Rawai, avait été aperçu pour la dernière fois à l’occasion d’une dispute avec son petit ami dans la chambre qu’elle louait près du front de mer de Rawai, signalait la police de Chalong.

Le 9 Juillet, la police espérait identifier le corps d’une femme retrouvé enveloppé dans un drap et abandonné dans une jungle du sous district de Wichit.

Le corps avait été découvert enveloppé dans un drap scellé au scotch, à 600 mètres d’une route près d’un chemin menant à une usine de ciment de Muang Chaofa Rd.

Egalement le 9 Juillet, la police confirmait qu’un allemand était hospitalisé et sous étroite surveillance médicale après avoir tenté de se trancher la gorge au cutter alors que la police venait l’arrêter pour le meurtre de la jeune femme dont le corps venait d’être découvert.

Le 10 Juillet était confirmé que la police réalisait des tests sur des échantillons de sang prélevés dans la voiture que Papke avait loué, afin de déterminer si l’ADN correspondait à celui de Melle Pischa.

Deux jours plus tard, le 12 Juillet, la police confirmait avoir inculpé Papke, 35 ans, un entraîneur de fitness habitant à Rawai, pour le meurtre de sa petite amie Melle Pischa.

Puis le 13 Juillet, la police indiquait enquêter sur une grande tache de sang retrouvée sur un matelas provenant de la chambre de la victime, constaté par sa famille qui regroupait ses affaires avant les funérailles.

Le 18 Juillet, au poste de police de Chalong, Papke avouait le meurtre de Melle Pischa.

Puis en Septembre était décidée la première audition de Papke par le tribunal qui aurait lieu le mois suivant.

Les résultats des tests effectués sur la tâche de sang du matelas et sur les échantillons prélevés dans la voiture de Papke confirmaient qu’il s’agissait bien du sang de la victime.

C’est lors de cette première audition que Papke a changé sa défense et décidé de plaider non coupable.

S’adressant à The Phuket News hier, le surintendant adjoint de la police de Chalong le lieutenant colonel Somsak Sopakarn a déclaré que lors de la première audition par le tribunal en Octobre Papke avait réfuté les accusations de meurtre.

“Il a dit qu’il n’avait pas essayé de tuer Melle Pischa”

“Ce même jour le juge a fixé la date du procès au 30 Avril 2018.

“Nous disposons de suffisamment de preuves pour prouver que Papke a tué Melle Pischa et qu’il a essayé de dissimuler son crime” confirme le lieutenant colonel Somsak.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr