Le département des parcs nationaux demande une réflexion sur la fermeture de Maya Bay

maya BayLe département des parcs nationaux et de la protection de la faune de la flore considère fermer temporairement Maya Bay afin de laisser le temps a l’écosystème de la mondialement fameuse baie de se régénérer.

Environnement, Ressources naturelles, Tourisme,

Le chef du département des parcs nationaux et de la protection faune et de la flore, Thanya Nethithammakul, a déclaré que le département avait considéré fermer temporairement les plages du parc national Noppharat Thara Beach-Phi Phi Islands afin de permettre la régénération de l’écosystème marin, quasi entièrement détruit par le tourisme de masse.

“Nous avons constaté le succès de la régénération de l’écosystème après la fermeture d’autres sites touristiques et considérons que la même approche fonctionnerait à Maya Bay. Nous considérons donc cette possibilité et le moment auquel y interdire l’accès” dit-il.

Yung Island, dans le même parc, a été fermée pour à peu près deux ans et la régénération de l’écosystème marin y a été un franc succès.

Maya Bay est devenue célèbre après la sortie du film The Beach en 2000. La plage ou le film a été tourné, avec ses eaux cristallines, ses magnifiques coraux et son sable blanc, est alors devenue une des attractions touristiques les plus prisées au monde.

Pendant la saison haute, environ 5000 visiteurs – plus du double de sa capacité – s’y rendent chaque jour, dit-il.

Sarayuth Tanthien, le chef du parc national Noppharat Thara Beach-Phi Phi Islands, a déclaré avoir discuté de ce problème avec les tour operators et qu’ils n’étaient pas opposés à cette fermeture, mais le département doit les informer à l’avance afin qu’ils puissent trouver une alternative à leurs programmes d’excursion.

“Si possible, nous interdirons l’accès a la plage de Juillet à Septembre cette année. Pendant la mousson et alors que moins de touristes visitent la plage. Nous prévoyons aussi de prendre des mesures de contrôle du nombre de touristes s’y rendant” dit-il.

Il précise que les récifs de coraux ont été endommagés par les bateaux car il n’y a pas d’endroit où s’amarrer.

Les propriétaires de bateaux jettent leurs ancres endommageant le corail. Le département définira donc une nouvelle zone pour les bateaux, ajoute-t-il.

L’an dernier, environ 1000 locaux avaient demandé que Maya Bay soit fermée. Ils avaient également suggéré que le département autorise l’accès à “Sam Hat” Beach sur Phi Phi Don, qui est toujours fermée, indique M. Sarayuth.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr