Des touristes britanniques rançonnées par la police

touristes britanniquesUn groupe de femme britanniques a été rançonné par la police et forcé à payer £150 pour des toilettes cassées.

“Jade McInnes, Stacey Robertson, Rachel McFarlane, et Emily Michie, originaires de Fife en Ecosse, étaient abasourdies lorsque des policiers armés ont fait irruption dans leur hôtel”, voilà un titre sensationnel pour le tabloid anglais thesun.co.uk.

Quatre vancancières britanniques ont dit avoir été rançonnées par la police pour avoir cassé les toilettes de leur hôtel.

Jade McInnes, Stacey Robertson, Rachel McFarlane, et Emily Michie ont dit avoir été forcées de payer B10,000 (£230) pour réparer les toilettes cassées.

Les écossaises ont indiqué que le policier armé a longtemps négocié avant d’accepter B6,500 – environ £150 – pour ne pas les mettre en prison.

L’histoire arrive mercredi alors que le groupe de femmes rentrait de déjeuner. Le manager de JJ Residence, sur Koh Phi Phi, leur a signifié les toilettes cassées. Les quatre femmes ont alors répondu que les toilettes avaient été cassées par une femme de chambre ‘ilare’.

Habituellement armée, la police thaïe n’utilise généralement pas son arme pour des affaires si insignifiantes.

“Des policiers armés sont arrivés et nous ont menacées de nous arrêter si nous ne payions pas. Nous ne voulions pas manquer notre vol donc nous avons dû payer”.

“Nous ne voulions pas passer la nuit dans une prison thaïe. Cela ressemblait beaucoup à une arnaque”

Jade et Stacey, âgées de 28 ans, Rachel, de 27 ans, et Emily, 26 ans, sont depuis rentrées chez elles.

L’essentiel dans ce genre de situation est de contacter la Police Touristique afin d’éviter les incompréhensions culturelles. Nous avons contacté JJ Residence pour confirmer la véracité de cette histoire. Ils nous ont dit que “ce n’était pas une arnaque”, sans vouloir nous en dire plus.

Entre leur accent écossais et la manière des thaïs, il est très possible qu’il y ait eu des problèmes pour discuter de cette situation. Il est bon lorsque vous séjournez dans un hôtel de vérifier la chambre en compagnie du personnel et de prendre des photos pour prouver votre bonne foi. Surtout ne jamais accepter trop facilement de payer la moindre somme sans avoir consulté la Police Touristique ou sans s’être entretenu avec son consulat si les montants demandés sont élevés.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr