Des touristes incrédules pris au milieu d’un raid anti drogue

touristes incrédulesTrois touristes incrédules qui rentraient de leurs vacances à Khao Lak se sont retrouvés au milieu d’un raid anti drogue pendant lequel les officiers ont saisi 6,000 cachets de ya bah (methamphetamine) cachés dans un vieux ventilateur transporté dans le van qui les conduisait à l’aéroport.

Jindanai Inthachage, un conducteur de van de 30 ans, s’est rendu à Khao Lak pour prendre des touristes et les conduire à l’Aéroport International de Phuket, a indiqué le chef de la Police de Khok Kloi le colonel Gerasak Siamsak à The Phuket News.

Il conduisait un van Toyota immatriculé à Phuket comme véhicule de transport commercial de passager de la compagnie ‘Phuket Transport Partnership Limited’, a t il précisé.

EN route vers Phuket, Jindanai s’est arrêté à Tai Muang, ou vit son ami Yongyuth Rakmit, 43 ans.

La police avait déjà placé Yongyuth et son domicile sous surveillance,sur des renseignements indiquant que Yongyuth faisait passer de la drogue à Phuket en la cachant dans des appareils ménagers.

Sur place, les officiers du lieutenant colonel Techo Na Nakorn de la Police de Khok Kloi ont observé Yongyuth et son ami Sirichai Rakmit, 27 ans, transporter un vieux ventilateur et le charger à l’arrière du van.

Puis Jindanai est reparti, les touristes toujours à bord du van.

Les officiers ont donc arrêté et fouillé le véhicule au carrefour de Khok Kloi.

Pendant la fouille, ils ont démonté le pied du ventilateur et découvert trois sacs plastique contenant chacun 2,000 cachets de ya bah, répartis dans 10 sacs de 200 pilules.

Après cette découverte une équipe est allée arrêter Yongyuth et Sirichai dans leur maison de Tai Muang, a expliqué le colonel Gerasak.

Les trois – Jindanai, originaire de Stun, ainsi que Yongyuth et Sirichai, tous les deux de Phang Nga – ont été conduits au poste de police de Khok Kloi et inculpés pour possession de ya bah avec intention de la vendre, a indiqué le colonel Gerasak.

Les trois touristes présents à bord du van ont eu droit à un transport ‘première classe’ vers l’aéroport à bord des véhicules de police pour s’assurer qu’ils ne ratent pas leurs vols, a ajouté le colonel Gerasak.

La colonel Gerasak a cependant souhaité rappeler au touristes, “S’il vous plaît faites attention aux véhicules dans lesquels vous montez, notamment s’il y a à l’intérieur du van quelque chose qui n’a rien à y faire.

“SI vous pouvez fermer vos sacs à clé ou les sceller, s’il vous plaît faites le – certaines personnes mal intentionnées pourraient y mettre quelque chose d’illégal, comme du ya bah par exemple” a t il averti.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr