Le DMCR poursuit une compagnie de tourisme de Phuket

DMCRLe département des ressources maritimes et côtières (DMCR) a déclaré hier qu’il poursuivrait une compagnie de tourisme dont l’un des guide avait été observé mercredi dernier sur des photos casser du corail et l’utiliser pour écraser un oursin lors d’une plongée avec un groupe de chinois.

Crime, Mer, Animaux, Chinois, Ressources naturelles, Environnement, Tourisme

Le DMCR a appris l’incident grâce à une publication sur la page Facebook de l’assistant du professeur Thon Thamrongnawasawat, un conférencier en biologie marine de l’université Kasetsart de Bangkok, et conseiller en protection marine auprès du gouvernement.

La page Facebook de l’assistant du professeur Thon est suivie par environ 81000 personnes.

Mercredi, l’assistant du professeur Thon a publié des photos montrant un guide casser des morceaux de corail d’un récif et s’en server pour écraser un oursin. Cela s’est produit lors d’une plongée avec un groupe de touristes chinois.

De plus, ces photos montrent aussi le guide autoriser les touristes à s’appuyer sur le corail et s’appuyer dessus pour remonter à la surface.

Encore pire, les BCD (Buoyancy Compensator Devices) dont sont équipés les touristes ont l’air d’être obsolètes et pourraient ne pas fonctionner correctement.

Dans un message publié sur le site du DMCR concernant cet incident, il est indiqué que le guide fait partie de la compagnie Nonthasak Marine, et que des officiels étaient sur le point de l’interroger à ce propos.

S’adressant à Thai PBS hier, la directrice générale du DMCR Mme Suthilak Rawiwan a déclaré “Nous sommes totalement informés de cet incident et pouvons confirmer qu’il y a infraction au Protected Wildlife Act. Nos officiels disposent de toutes les informations et preuves nécessaires pour poursuivre en justice les personnes impliquées.

“Le secteur où a eu lieu cet incident, Koh Hae (Coral Island), a déjà été très endommagé par le tourisme et les choses s’empirent.

“En fait, les problèmes à Koh Hae sont maintenant extrêmement grave” dit-elle.

Continuez votre lecture sur Phuket.fr