Le DSI annonce que le titre de propriété du controversé Krathing Cape serait illégal

Krathing CapeUne équipe du département spécial d’investigation (DSI) est arrivée a Phuket pour enquêter au sujet du controversé projet de Cape Krathing, annonçant dores et déjà que le titre de propriété Chanote serait illégal.

L’enquête est dirigée par le chef adjoint du DSI le lieutenant colonel Prawut Wongsrinil et des officiels du departement des forets.

Le lieutenant colonel Prawut a déclaré “Après avoir été informé de ce projet nous avons enquêté et découvert qu’en 2010 un titre de propriété Chanote avait été émis pour un terrain de 30 rais dans ce secteur.

“Le titre de propriété a été émis en faveur d’un particulier de Bangkok. Mais, ce Chanote a été émis sans que le propriétaire ne possède de titre de propriété SorKor 1” dit il.

D’après la loi, pour obtenir un Chanote, il faut présenter un SorKor1.

Le problème avec le SorKor1, est que le terrain doit avoir été enregistré avant le 1er Décembre 1954, date a laquelle le code du cadastre a été établi et appliqué.

“Le terrain est couvert de caillou le rendant impropre a la culture. Il y a des collines et un bord de mer. Mais nous pensons que le document de propriété est illégal. Les conditions d’émission de ce document et l’attribution d’un permis de construire sont les prochains points de notre enquête” indique le lieutenant colonel Prawut.

Le 31 Juillet, la municipalité de Rawai avait ordonné l’arrêt de la construction de ce qui devait être un resort situé sur la populaire route côtière de Nai Harn, au sud ouest de Phuket, après avoir découvert que les constructions ne respectent pas le permis de construire.

Le 3 Août, le directeur adjoint de la branche de Phuket de l’ISOC, le capitaine Boworn Phromgaewngam a inspecté les lieux accompagné du maire de Rawai Aroon Solos, et a ordonné que de nouveaux plans sont dessinés sous 30 jours

Le 24 Août, des portions de bâtiments, jugées non conformes aux plans et illégales, étaient en cours de démolition.

Dernièrement, le maire Aroon déclarait a The Phuket News que la démolition n’était pas encore terminée, et qu’il attendait les instructions du gouverneur de Phuket.

Le maire Aroon a déclaré “La démolition n’est pas terminée car j’attends les ordres du gouverneur de Phuket. J’ai besoin d’un document du gouverneur précisant les plans officiels.

“Dès que j’aurai ce document, la démolition pourra reprendre” dit il. Interroge quand ils recevront ce document, le maire Aroon a répondu “Je n’en ai aucune idée”

Retrouvez cet article sur Phuket.fr