Les ‘eaux noires’ de Paradise Beach sont une imposture

eaux noiresLe chef du Bureau Maritime de Phuket a vivement critiqué un rapport déclarant que des eaux ‘noires’ teintées d’hydrocarbures contaminant Paradise Beach, au sud de Patong, seraient une imposture.

Et ce même chef du Bureau Maritime de Phuket, Surat Sirisaiyat, a déclaré à The Phuket News qu’il ne demanderait pas d’enquête sur cet incident.

Le chef Surat Sirisaiyat et d’autres officiels ont inspecté Paradise Beach dimanche dernier après une publication sur un groupe Facebook signalant que des eaux noires et huileuses polluaient la plage.

L’équipe qui a réalisé l’inspection n’a cependant trouvé aucune trace de ces eaux usées sur la plage, a confirmé M. Surat hier après midi.

“Nous avons pris cette déclaration au sérieux mais n’avons rien trouvé. Il n’y avait aucune trace de contamination de l’eau ni d’eaux usées sur la plage” he said.

M. Surat n’était toutefois pas surpris par cette déclaration.

“Ca n’a rien de drôle. Je n’ai jamais entendu parlé d’eaux mêlées d’hydrocarbures à Paradise Beach ni sur aucune autre plage de Phuket depuis que je travaille ici. Nous prenons en compte toutes les déclarations de ce type afin de pouvoir agir, mais dans ce cas l’information n’était pas sérieuse” dit il.

Au sujet des eaux usées qui contaminent d’autres endroits de Phuket, comme à Rawai ou elles s’écoulent dans la baie de Chalong ou encore à Surin Beach, M. Surat a dit que ces situations étaient “terribles”, mais que les municipalités concernées devaient s’occuper du problème.

“Nous constatons la présence d’eaux usées dans de nombreux site de Phuket. J’en suis informé, mais cela reste la responsabilité des municipalités. La plupart de ces eaux usées (sic) proviennent de maisons ou d’entreprises présentes dans le secteur de la baie de Chalong ou de Surin Beach” dit M. Surat.

“Les ‘eaux noires’ de Surin Beach ne devraient pas apparaître comme ça. La portion de plage creusée est une ‘horreur’ à voir sur la plage. Le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong connaît ces problèmes” ajoute t il.

“Ce n’est pas à moi de commenter ou de prendre des mesures, je suis responsable des transports maritimes, des accidents en mer ainsi que des dégazages et des déchets dans l’océan. Les eaux usées sont la responsabilité des municipalités” répète t il.

A propos de la contamination du canal de Rawai, une photo envoyée à The Phuket News confirme que des ‘eaux noires’ s’écoulent à nouveau dans la baie de Chalong malgré les tentatives des officiels pour corriger la situation.

A Surin Beach, l’absence de pluie et la chaleur ont intensifié la concentration de contaminant dans la mare d’eaux noires qui trône sur la plage.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr