Enquête en cours après les accusations de viol d’une touriste européenne à Nai Harn

Nai HarnUne touriste européenne a été découverte ce matin pleurant et en détresse sortant d’une Soi près de Nai Harn Beach.

La jeune femme demandait de l’aide auprès des magasins et des passants. Elle disait qu’un thaï avait essayé de la violer. La police attend les résultats d’un examen médical et poursuit son enquête

La Police de Chalong, la Police Touristique de Phuket et des officiers du Bureau de l’Immigration de Phuket se sont rendus sur place pour venir en aide à la jeune femme. Ils ont été informés par la propriétaire d’un magasin de Nai Harn Beach, Wassana Sukkaew, 27 ans.

Khun Wassana a raconté à la police que vers 8h45 elle a vu une jeune touriste européenne de 24 ans sortir en pleurant d’une Soi près de Wiset Road à Nai Harn et appeler à l’aide. Elle lui a dit qu’un thaï avait essayé de la violer non loin de la.

“Elle avait ses mains sur son ventre tout le temps”

Khun Wassana ne sait pas si la touriste a été agressée ou non.

Cependant, des employés d’un magasin de vêtement voisin ont dit à la police avoir entendu des gens qui ‘avait l’air étrangers’ se disputer vers 8h. Ils ont dit avoir entendu une étrangère dire ‘pourquoi’ à plusieurs reprises.

La police tente de situer l’endroit précis de l’incident mais a indiqué que le jeune femme était en état de choc et très désorientée lorsqu’ils lui ont parlé. Elle a d’abord été conduite au poste de police de Chalong puis transférée à l’hôpital Vachira.

La police a inspecté le lieu supposé du crime sans y trouver d’indice.

Le visionnage des enregistrements vidéo a permis à la police d’apprendre que la jeune femme était dans un bat de Kata Beach avec un thaï jusqu’à environ 7h. Elle aurait demandé à cet homme de la ramener à son hôtel à Kata mais il l’a emmené sur la scène supposée du crime, indique la police. Ils se sont déplacés en scooter depuis Kata jusqu’à Nai Harn, poursuit le rapport de police.

La police connaît déjà l’identité de la personne qui pourrait être impliquée dans cet incident et tente de le localiser pour l’interroger.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr