Des experts australiens offrent aux sauveteurs de Phuket un entrainement professionnel

experts australiensUne équipe de 10 sauveteurs australiens professionnels et expérimentés est arrivée a Phuket depuis mardi pour réaliser des audits de sécurité, dispenser des entraînements et des formations au Service des sauveteurs de Phuket (PLS).

Le responsable du PLS a appelé les thaïs employés dans le secteur du tourisme – opérateurs de speedboat et de jet-ski, guides et personnel des hôtels – a se joindre aux exercices de sauvetage afin de pouvoir le cas échéant sauver des vies.

“Nous sommes tellement content qu’ils viennent former notre personnel et nous apprendre les dernières techniques, en plus ils organisent des entraînements d’une manière extrêmement réaliste que nos sauveteurs adorent” a déclaré le chef du PLS Prathaiyut Chuayuan.

Il ajoute que ces entraînements sont une excellente opportunité pour les personnes travaillant dans le secteur du tourisme d’améliorer leurs connaissances et leur pratique a propos de la sécurité dans l’eau et des technique de sauvetage et de premiers secours.

Dès les années 1990 ‘Surf Life Saving Australia’ (SLSA) a commencé a venir a Phuket pour entraîner les sauveteurs et le personnel des hôtels qui patrouillaient sur les plages de l’île, et depuis ils ont lié une relation forte avec leurs homologues de Phuket.

A l’époque, les plages de Phuket étaient souvent gardées par du personnel peu ou pas formé a la gestion d’une plage, aux techniques de sauvetage en mer, aux premiers secours, a la réanimation cardio-pulmonaire… et l’équipement était de piètre qualité.

Aujourd’hui, en qualité de chef du PLS, M. Prathaiyut repense a cette époque, quand il était jeune sauveteur a Le Meridien Phuket Beach Resort a Karon, et observe tout le chemin parcouru par Phuket.

“Nous avons appris a améliorer nos ‘normes’ et les élever a un niveau international. Les responsables sont tous entraînés par des australiens, et nous nous sommes souvent rendus a des conférences internationales sur le sauvetage depuis 2012 afin de perfectionner notre expertise dans le sauvetage en mer.

“L’an dernier le PLS a été admis comme membre de la Fédération Internationale du Sauvetage et nous en sommes très fier” dit il.

L’entraînement de mardi était le sixième organisé conjointement par la SLSA et le PLS.

“Nous ne sommes pas parfait mais nous apprenons vite” dit M. Prathaiyut.

“En Août nous disposerons du premier manuel sur le sauvetage en mer en langue thaïe. Le gouvernement australien nous a aidé a financer ce projet car nous avons identifié la le besoin d’une approche méthodique de l’entraînement au sauvetage” ajoute t il.

Les problèmes rencontrés par le PLS, dans sa quête de plages plus sûres, sont les mêmes que rencontrent tous les autres sauveteurs de la planète.

Continuez votre lecture sur Phuket.fr