La formation au sauvetage ‘snobée’ par le nouveau et très inexpérimenté personnel de sécurité

formation au sauvetageAu total 37 habitants de Phuket ont participé a la formation au sauvetage en mer de trois jour dispensée par la marine royale thaïe .

La formation était organisée après la récente dispute entre le service des sauveteurs de Phuket et l’organisation administrative provinciale de Phuket (PPAO), qui a conduit a l’arrêt des patrouilles de sauveteurs expérimentés sur les plages de Phuket, ces derniers étant remplacés par un ‘assemblage ad-hoc de personnel gouvernemental inexpérimenté.

Malgré le fait que cette formation ait été spécialement organisée pour entraîner le personnel remplaçant les sauveteurs expérimentés de Phuket, seuls 37 personnes se sont présentées, toutes des civiles, et aucun membre du personnel gouvernemental chargé d’assurer la sécurité sur les plages de l’île.

Prapan Kanprasang, le responsable du bureau du département de prévention des catastrophes de Phuket (DDPM-Phuket), bien que n’tant pas directement responsable de la présence des sauveteurs sur les plages de Phuket, a expliqué a The Phuket News que cette formation apprendrait a ses participants les connaissances essentielles au sauvetage d’une personne en difficulté dans l’eau.

“Une fois cette formation terminée, les participants auront les connaissances de base leur permettant de patrouiller sur les plages. Nous espérons que nous le retrouverons sur les plages dès samedi” dit il.

La première journée de formation a débuté le 18 Octobre auprès du centre sportif de l’organisation administrative de Cherng Talay (OrBorTor), les entraînements se déroulent les 19 et 20 Octobre a Nai Yang Beach.

Après avoir assisté a la première journée de formation, le vice gouverneur Snith Sriwihok  indique “J’ai pu constaté qu’ils s’entraînent dur, a la fois la partie pratique et la partie théorique. Phuket est une destination touristique, les sauveteurs doivent se tenir prêts. Nous devons montrer aux touristes qu’ils peuvent avoir confiance” dit il.

Le chef du DDPM-Phuket M. Prapan a signalé que les OrBorTor organiseraient leurs propres sessions de formation.

“Aucun d’entre eux [les participants] ne vient de l’organisation administrative de Cherng Talay car l’OrBorTor de Cherng Talay organisera sa formation” dit il.

Prapan dit ne pas savoir combien de sauveteurs sont stationnés sur chacune des plages – ni combien ils seront.

“Je n’en sais rien” dit il.

Après les deux récents décès de touristes a Karon Beach, la municipalité de Karon a décidé d’organiser son propre service de sauveteurs, confirme M. Prapan, sans dévoiler précisément combien de sauveteurs patrouilleront sur la plage ni a quel endroit ils seront stationnés.

“La municipalité de Karon trouvera son propre budget pour engager de vrais sauveteurs car de plus en plus de touristes se retrouvent en difficulté dans l’eau” dit M. Prapan.

Il a ajouté que la municipalité de Karon n’attendra pas l’approbation ni l’aide du PPAO, et qu’elle avait formellement notifié le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong de ses intentions.

“D’après moi, le PPAO doit faire marche arrière et distribuer le budget aux municipalités pour qu’elle organisent leurs services de sauveteurs sans plus de délai” ajoute M. Prapan.

Mais étant donné le calendrier du budget gouvernemental, cela ne pourra se passer que l’an prochain, l’année fiscale thaïe venant juste de débuter et tous les budgets ayant été distribués.

“Pour le prochain exercice (en Septembre, 2019), le PPAO devrait distribuer un ‘budget sauveteur’ a chaque municipalité pour qu’elle s’en occupent directement” dit il.

“Le PPAO devrait simplement les soutenir s’ils ont besoin d’équipements tels que des jet-skis par exemple.

“Je soutiens les OrBorTor et les municipalités qui se chargent elles même de ce problème – le PPAO n’apportant qu’un soutien limité.

“La protection de la vie des touristes est notre principale priorité – nous avons besoin de sauveteurs car nous sommes une destination touristique” ajoute M. Prapan.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr