GoAir prévoit un bouleversement des bases touristiques de Phuket

GoAirLes derniers lancements des premier vols directs entre l’Inde et Phuket ne représentent que les premiers éléments, dit le directeur de GoAir Jeh Wadia. La compagnie a commandé 164 appareils et en a déjà reçu 41. “Nos objectifs pour Phuket et la région sont très grands” dit M. Wadia.

Le directeur de Royal Phuket Marina Gulu Lalvani a lui indiqué qu’il ne serait pas surpris que les arrivées de touristes indiens à Phuket dépassent les arrivées de touristes chinois d’ici à trois ans.

“Phuket est notre première route internationale. Le vol inaugural a atterri sur l’île l’ 11 Octobre et l’intérêt des indiens est très prononcé” signale M. Wadia dans un communiqué publié lundi.

“Grâce à Gulu Lalvani, qui m’a convaincu d’ouvrir Phuket sur le marché indien, nous faisons de Phuket un carrefour en Thaïlande. Nous proposons déjà des routes depuis Bombay et Delhi, et avant la fin de l’année prochaine 10 villes disposeront de vols directs vers Phuket” ajoute t il.

L’Inde est un pays de plus d’1.3 milliards d’habitants dont l’appétit pour les voyages internationaux grandit rapidement, indique le communiqué.

Les données de la Banque Mondiale montrent que près de 22 millions d’indiens ont voyagé à l’étranger en 2017, et l’Organisation du Tourisme Mondial des Nations Unies (UNWTO) prévoit que l’Inde compte 50 millions de voyageurs internationaux d’ici à 2020.

Donc que ces chiffres fassent plus que doubler en trois ans n’est pas surprenant, déclare M. Lalvani.

Je regarde vers l’Inde depuis plusieurs années et l’Inde dispose d’un très grand potentiel pour Phuket. Les indiens sont déjà familiers avec la Thaïlande, mais ne profitaient pas de vols directs à destination de Phuket jusqu’à présent” dit il.

“Ayant travaillé étroitement avec GoAir en leur présentant le potentiel commercial de Phuket pour leur compagnie, je suis ravi de voir que Jeh Wadia et son équipe ont investi dans Phuket et je pense que ceci marque le commencement de grandes choses pour l’île”

Le lancement de ces vols directs n’aurait pas pu tomber à un meilleur moment  pour l’île. Ouvrir Phuket au deuxième pays le plus peuplé du monde permettra de compenser la chute du nombre d’arrivées de touristes chinois, explique le communiqué.

D’ailleurs, hier le compagnies de tourisme de Bangkok demandaient au gouvernement de nouvelles mesures afin de minimiser l’impact de la chute du tourisme en provenance de Chine.

“L’avantage pour Phuket est certain et le potentiel illimité” indique M. Lalvani.

“Les vols directs de trois heure depuis l’Inde profiteront énormément à l’économie de Phuket car les indiens dépensent beaucoup pendant leurs vacances.

“Mai et Juin sont les mois les moins réservés à Phuket, mais c’est également la période des vacances scolaires en Inde et une époque dont de nombreux indiens profitent pour voyager. Les vols directs opérés par GoAir apporteront un ‘boom touristique’ pendant cette période” ajoute t il.

“L’Inde est le pays le plus pollué du monde, et quand les indiens s’apercevront qu’ils peuvent atteindre ‘directement’ le paradis de Phuket, je ne serai pas surpris de voir voir arriver tellement d’indiens que leur nombre surpassera le nombre de touristes chinois d’ici à trois ans” avance M. Lalvani.

Propriété de Waida Group, un des plus ancien conglomérat indien fondé en 1736, GoAir est une compagnie charter leader en Inde et a été dernièrement désignée comme la compagnie aérienne la plus prometteuse du monde par Routes Online.

“Nous rallieront bientôt l’Aéroport International de Don Mueang à Bangkok. La Thaïlande représente un grande part de notre expansion internationale, c’est une destination populaire et faire voyager les indiens vers Phuket est notre objectif” explique M. Wadia.

“90% de notre flotte est neuve et d’ici six mois elle le sera à 100%. Nous avons commandé 164 appareils et en avons déjà reçu 41. Nos objectifs pour Phuket et la région sont très grands” dit il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr