Une guide illégale chinoise recherchée après avoir abandonné ses touristes

guideLa police est à la recherche d’une guide illégale chinoise qui a abandonné 24 touristes chinois sur le bord de la route hier soir à Phang Nga après des disputes à propos d’argent.

La police touristique a reçu un signalement d’un incident de la part du consul chinois de Phuket aux environs de 19h. Les touristes ont contacté leur consulat à l’aide après avoir été abandonnés sur Kok Kloi-Phang Nga Road.
“Sur place, nous avons trouvé 24 touristes attendant à l’extérieur du car, avec le chauffeur Nipon Choochom, et Teerasak Saehuang, leur guide thaï. La guide chinoise Mme Ammy, s’était enfuie” précise le capitaine Pittaya Thanawut de la police touristique de Phuket.

Après avoir interrogé le chauffeur et le guide thaï, la police a appris que le groupe se dirigeait vers le restaurant 777 à Phang Nga pour le diner.

“Sur la route, Mme Ammy a commencé à se disputer avec des touristes à propos de frais complémentaires au sujet de leurs excursion du jour aux iles Similan. Lorsque les touristes ont menacé d’avertir l’ambassade de Chine, Mme Ammy a demandé au chauffeur de s’arrêter puis s’est enfuie” a dit le capitaine Pittaya.

Les passagers, le chauffeur et le guide thaï ont été emmenés au poste de police de Khok Kloi et y ont été interrogés.

Les touristes ont expliqués à la police qu’ils avaient réservé leur voyage avec Xin Xing Travel & Trading Co Ltd. Ils étaient arrivés à Phuket le 29 Avril et doivent repartir le 6 Mai.

La police a alors appelé la compagnie pour négocier.

“La compagnie a accepté d’augmenter le standing des chambres d’hôtel des touristes ainsi que la qualité des repas pour le reste de leur voyage, et a changé leur guide puis leur a offert un massage à chacun” ajoute-t-il.

Le guide thaï, M. Teerasak a été inculpé pour avoir autorisé une tierce personne sans autorisation licence de guide remplir sa mission à sa place.

“Hormis poursuivre M. Teerasak, nous recherchons maintenant Mme Ammy, et enquêtons sur la compagnie qui a engagé une guide illégale. Nous devons encore presser des charges contre la compagnie mais nous attendons de récolter plus de preuves” a indiqué le capitaine Pittaya.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr