Un hôpital de Phuket dément avoir refusé de soigner un touriste anglais blessé

phuketLa direction de l’hôpital international de Phuket (PIH) a démenti l’information disant que l’hôpital avait refusé de soigner un britannique blessé après un accident de scooter, la mère de la victime ayant déclaré qu’il avait refusé de le soigner sans avoir reçu une garantie de paiement de son assurance.

L’hôpital a organisé une conférence de presse hier pour clarifier le fait que bien que la compagnie d’assurance n’ai pas garantie la prise en charge, Jacob Tonkin avait été soigné depuis le moment de son admission à l’hôpital tôt lundi matin. 
 
La mère de M. Tonkin, Jane, qui habite Cheshire, au Royaume Unis, s’est adressée à plusieurs journaux britanniques, dont le Daily Mirror et le Manchester Evening News à propos de l’accident de son fils.  
 
“[M. Tonkin] est resté avec un fémur fracture, et un autre os de la jambe cassé, et sa famille a déclaré que les médecins de l’hôpital avaient refusé de le soigner avant que le paiement ne soit garanti” rapportait le Daily Mirror.  
 
Le Manchester Evening News a lui aussi rapporté l’incident titrant “Mon fils a été laissé pour mort en Thaïlande… maintenant je veux seulement qu’il revienne ”.  
 
“L’accident s’est produit tard le 7 Mai et M. Tonkin est arrivé à l’hôpital juste après minuit. La vérité est que nous avons commencé à le soigner immédiatement même si nous n’avions pas reçu la garantie de prise en charge de sa compagnie d’assurance” dit le directeur du PIH Dr Dun Damrongsak.  
 
“Deux médecins se sont occupés de lui – un neurologue et un chirurgien orthopédique – car il était blessé à la tête et à la jambe. Il a été opéré de la jambe le 8 Mai” ajoute-t-il. 
 
Le Dr Dun indique que le cout total du traitement, à ce stade, est d’environ 300,000 bahts, et que l’hôpital a déjà contacté la famille de M. Tonkin. 
 
M. Tonkin est hors de danger, mais est toujours en observation à l’hôpital.  
 
“Nous devons toujours recevoir la confirmation de l’assurance quant à savoir si elle va couvrir les frais médicaux de M. Tonkin, ou pas. Cependant, nous avons contacté sa mère” précise le Dr Dun.  
 
La direction du PIH doit encore aborder les déclarations aux medias faites par Mme Jane. 
 
“Nous attendrons qu’elle arrive en Thaïlande et clarifierons cela avec elle” dit le Dr Dun.  
 
“Entre temps, M. Tonkin est toujours en soins et nous surveillons de prêt son état” termine-t-il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr