“Il y a assez d’eau, Phuket n’est pas en état de sécheresse” dit le gouverneur

sécheresseLe gouverneur de Phuket Phakaphong Tavipatana a tenu une conférence de presse ce matin pour annoncer que Phuket disposait de suffisamment d’eau et que Phuket ne traversait pas de sécheresse.

Cependant, au même moment le gouverneur Phakaphong ordonnait aux administrations locales de s’assurer que les habitants étaient correctement approvisionnés en eau en utilisant les budgets desdites administrations.

“Toutes les organisations administratives locales doivent mettre en oeuvre elles mêmes leurs propres mesures pour résoudre les problèmes de sécheresse” a déclaré le gouverneur de Phuket Phakaphong pendant sa conférence de presse.

“S’il y a le moindre problème, elles doivent le signaler au Département de Prévention et de Lutte contre les Catastrophes et au Bureau de l’Administration Provinciale de Phuket (PPAO, ou OrBorJor)” dit il.

“Les organisations locales doivent distribuer de l’eau à leurs habitants. Il ne doit plus y avoir aucune plainte à ce sujet” a t il ordonné.

“De son côté, les vice gouverneurs cherchent et négocient avec les propriétaires de sources privées dans les trois districts. Ce sera notre plan de secours si les pluies n’arrivent pas (à temps).

“Nous serons en mesure de gérer l’eau pour qu’il y en ait pour tout le monde” a assuré le gouverneur Phakaphong.

Le gouverneur Phakaphong a exprimé son inquiétude quant à l’image de Phuket présentée dans les médias en raison de cette pénurie d’eau.

“Si les médias présentent des informations qui ne sont pas étayées par des faits, cela peut nuire à notre image touristique. Les choses ne paraissent pas bonnes, et nous voulons nous expliquer et communiquer les informations dont nous disposons” a t il ajouté.

Etaient également présent à cette conférence de presse, Somsawat Chaisinsorn, le directeur du Département Provincial de l’Irrigation de Phuket, et Graisorn Mahamad, le chef de l’Autorité Provinciale des Eaux de Phuket (PWA).

Depuis déjà plus d’un mois M. Graisorn a ouvertement admis que les quantités d’eau relâchées depuis les trois réservoirs avaient été réduites afin d’économiser l’eau.

D’un autre côté, le 4 Avril M. Somsawat appelait la population “a économiser autant d’eau que possible” car les niveaux d’eau des trois grands réservoirs de l’île atteignaient des records.

L’assurance affichée par le gouverneur Phakaphong ce matin arrive alors que des livraisons d’eau d’urgence ont été distribuées à travers l’île.

Pour étayer cette assurance, le gouverneur Phakaphong a demandé à M. Somsawat de se présenter à cette conférence pour expliquer aux médias que les trois grands réservoirs de Phuket contenaient plus d’eau que ce qui avait été précédemment annoncé il y a quelques jours.

M. Somsawat a indiqué ce matin que le réservoir de Bang Wad, à Kathu, contenait actuellement environ 1.09 millions de mètres cube d’eau pour une capacité totale de 10 millions de mètres cube.

Le réservoir de Bang Neow à Srisoonthorn, qui approvisionne Cherng Talay, contient environ 0.98 million de mètres cube , et celui de Khlong Kratha contient environ 1.11 millions de mètres cube d’eau pour une capacité totale de 4.2 millions de mètres cube, dit il.

Ces chiffres sont plus importants que ceux communiqués jeudi dernier, quand M. Somsawat confirmait que le réservoir de Bang Wad contenait 0.94 million de mètres cube d’eau, celui de Bang Neow environ 0.91 million de mètres cube d’eau et celui de Khlong Kratha environ 0.97 million de mètres cube d’eau.

Aucune explication n’a été apporté quant à ces chiffres plus élevés,, bien que M. Somsawat et M. Graisorn aient toujours été prompts à informer les médias et à expliquer la situation de la pénurie.

Les chiffres communiqués aujourd’hui correspondent à ceux dévoilés par M. Somsawat alors qu’il prenait en compte les eaux boueuses et non potable des fonds des réservoirs.

C’est la deuxième fois aujourd’hui que l’on nous explique qu’il y a plus d’eau que ce qui avait été précédemment annoncé.

Le 12 Avril, M. Somsawat signalait qu’il y avait assez d’eau dans les réservoirs pour tenir pendant 33 jours.

Six jours plus tard, M. Somsawat déclarait qu’il y avait assez d’eau pour tenir 39 jours, tout en reconnaissant que les niveaux d’eau des réservoirs diminuaient de manière constante.

Ces différences avaient été imputées à “différentes méthodes de calcul”.

M; Somsawat expliquait également que les quelques pluies qui étaient tombées sur Phuket n’avaient eu aucun effet sur les niveaux d’eau des réservoirs.

Le gouverneur de Phuket Phakaphong a cependant eu du mal a marteler son message disant que Phuket n’était pas en état de sécheresse.

“Je confirme que Phuket dispose de suffisamment d’eau, mais les administrations locales et les municipalités doivent gérer leurs budgets afin de fournir de l’eau depuis des sources privées” a t il déclaré.

“J’ai entendu des informations erronées. Seul le gouverneur de Phuket peut déclarer si nous sommes dans une situation de crise ou non. Seulement après ça l’administration provinciale peut prendre les mesures nécessaires pour résoudre une telle situation” a expliqué le gouverneur Phakaphong.

“Dire que Phuket fait face à une sécheresse est faux. Il y a une incompréhension” dit il.

Prapan Kanprasang, le chef du Département Provincial de Prévention et de Lutte contre les Catastrophes de Phuket (DDPM-Phuket), a rappelé que le Bureau Provincial de Phuket disposait d’un budget de B20 millions en cas de situation d’urgence ou de catastrophe.

“Cependant cette situation doit être officiellement reconnue avant de pouvoir utiliser ces fonds” dit il.

Win Sitthichane, le chef du Département d’Administration Locale de Phuket, sous les ordres du Ministère de l’Intérieur, a déclaré “Il n’y a aucune nécessité de déclarer la province de Phuket en état de sécheresse. Les administrations locales peuvent utiliser leurs budgets de crise.

“Chaque administration locale dispose d’un budget de B500,000 pour pouvoir s’approvisionner en eau auprès de sources privées. Ce budget est suffisant pour acheter de l’eau sans déclarer de sécheresse à Phuket.”