La police enquête sur un possible incendie criminel qui a ravagé le Parc national Thai Mueang

Thai MueangLa Police de Thai Muang, à Phang Nga, a été appelé à ouvrir une enquête sur la possibilité d’un incendie criminel qui s’est propagé et a détruit plus de 60 rais dans le parc national mercredi dernier.

Les villageois vivant dans le parc National Khao Lampi – Hat Thai Mueang ont informé le chef du parc, Mongkol Liwwiriyakul, d’un incendie mercredi 27 Février à 10h30.

Les équipes de pompiers du secteur sont intervenus et ont pu maîtriser l’incendie vers 14h, a indiqué M. Mongkol à son supérieur, Damrat Poprasit, le directeur du Bureau de Conservation de la Région 5.

Mais, sur pendant cette courte période le feu s’est rapidement propagé et a détruit 66.89 rais du parc, a signalé M. Mongkol.

M. Mongkol a également indiqué dans son rapport que ses officiers pensent que l’incendie était intentionnel et a été allumé par des riverains agacés par les officiers qui ne les laissent pas utiliser certaines parties du parc.

Les villageois qui vivent dans ce secteur du parc sont légalement autorisés à y vivre car le village a été fondé avant que le site ne soit déclaré parc national, a expliqué M. Mongkol.

“La cause de cet incendie est probablement criminelle, des personnes insatisfaites que les officiers du parc ne les autorisent pas à accéder à ce secteur, et ils y ont mis le feu” écrit il.

Les officiers du parc ont coordonné le secteur afin qu’une enquête soit réalisée quand une plainte officielle aura été déposée auprès de la Police de Thai Mueang qui la réclame pour ouvrir une enquête, dit M. Mongkol.

Le lieutenant colonel Patipal Wisal de la Police de Thai Mueang indiquait hier avoir déjà lancé son enquête.

“Je me suis rendu sur place, c’est une plantation de cocotiers. Les villageois disent qu’elle leur appartenait avant que le site ne soit déclaré parc national” dit le colonel Patipal.

“Nous poursuivons notre enquête afin de déterminer les causes de cet incendie” dit il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr