L’ambassadeur de France discute déchets et sécurité à Phuket

ambassadeur de FranceL’ambassadeur de France en Thaïlande a rencontré le gouverneur de Phuket Phakaphong Tavipatana au Provincial Hall pour aborder les sujets du commerce et des projets touristiques, ainsi que la sécurité des touristes et les activité de la communauté française de l’île.

La gestion des déchets et des eaux usées à Phuket ont également été abordées.

L’ambassadeur de France Jacques Lapouge a emmené une délégation composé du conseiller à la coopération et à la culture Fabian Forni, de la seconde secrétaire (responsable de la section consulaire) Samira Abdelli et du consul honoraire à Phuket Claude de Crissey.

“Actuellement, il y a environ 8,000 français vivant à Phuket” a rappelé l’ambassadeur Lapouge.

La communauté française est déjà impliqué dans de nombreux projets d’investissement, a t il ajouté, mettant en avant BCIS Phuket International School maintenant ouverte à Chalong.

Les autres projets discutés ont été le tram et plusieurs projets de ports à Phuket, signale le rapport du Département des Relations Publiques de Phuket.

“C’est une bonne opportunité d’échanger des informations, d’autant que Phuket va se doter d’un tram. De plus, la France s’intéresse aux informations de sécurité, et particulièrement à la situation du tourisme à Phuket, et au nombre de touristes chinois visitant la Thaïlande après la catastrophe du Phoenix” a déclaré l’ambassadeur Lapouge.

Le gouverneur Phakaphong a expliqué “Phuket a mis en place une politique de création de normes de sécurité pour les transports terrestres et maritimes. Le nombre de touristes chinois qui visitent Phuket après l’accident du bateau (la catastrophe du Phoenix) a diminué.

“Phuket continue à développer et renforcer la confiance des touristes. Les chinois reprennent confiance et reviennent à Phuket” dit le gouverneur Phakaphong.

“AU sujet des projets de développement des transports à Phuket, le gouvernement souhaite développer les transports publics, notamment avec le tram, qui sera le premier de la région. Cela permettra également au secteur privé d’investir dans ces projets” a t il ajouté.

Le gouverneur Phakaphong a rappelé que Phuket avait beaucoup à apprendre des français en terme de gestion des déchets.

“Cette rencontre nous a donné l’opportunité de discuter de l’entreposage des déchets en utilisant la technologie pour leur ramassage. Les déchets ne sont pas triés en Thaïlande, en France un tri est réalisé” dit il.

“Le France dispose d’entreprises privées qui, grâce à l’innovation, peuvent trier près de 80% des déchets, à partir de quoi les déchets organiques peuvent être transformés en compost et totalement réutilisés. Ainsi nous espérons une coopération afin de mener un tel projet de gestion des déchets à Phuket” a t il ajouté.

Un autre secteur dans lequel une implication française pourrait être bénéfique à Phuket serait la construction de navire, a indiqué le gouverneur Phakaphong.

“Phuket est un centre de plaisance et les français ont un vrai avantage dans l’industrie de l’aluminium, qui est un matériau premier de qualité dans la construction navale” a t il précisé.

L’expertise française peut également être utile dans la gestion des eaux usées de Patong, a signalé le gouverneur.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr