L’ancien gouverneur de Phuket prie les services gouvernementaux de ‘s’ouvrir au public’

ancien gouverneur de PhuketL’ancien gouverneur de Phuket, maintenant inspecteur général auprès du bureau du premier ministre a Bangkok, demandé a tous les service gouvernementaux de Phuket de s’ouvrir au public et de communiquer toutes les informations publiques a la commission de l’information officielle.

Corruption, Politique, Culture,

L’annonce a été faite par l’ancien gouverneur Chokchai Dejamornthan lors d’une visite au bureau de l’autorité provinciale de l’électricité (PEA).

M. Chokchai a indiqué a The Phuket News “Le but de ma visite a Phuket est l’inspection des services gouvernementaux et l’évaluation desquels respectent les critères du premier ministre le général Prayut Chan-o-cha relatifs au centre d’information du gouvernement.

“La population doit savoir que le centre d’information du gouvernement de Phuket (GIC) leur est accessible et que ce moyen de contact doit être prêt au plus tard dès la fin du mois” dit M. Chockchai.

Interrogé ou se trouvait le GIC de Phuket, M. Chokchai a répondu “il se trouve au Provincial Hall.

“De plus, la vice gouverneur Siwaporn Chuasawas m’a accompagné en réitérant le fait que les officiels doivent suivre les instructions du GIC et transmettre les informations au public, sans aucune exception.

“Les GIC sont mis en place dans le cadre du Government Information Act 1997, et il est important que les citoyens soient en mesure d’obtenir des informations fiables au sujet des agences gouvernementales et de leurs services” explique t il.

“Les officiels doivent révéler les informations a propos des détails des projets en cours, des budgets et le public doit être en mesure de les obtenir, il s’agit d’agir en toute transparence” ajoute t il.

L’initiative de créer ces “centres d’information du gouvernement” a été donnée par le premier ministre le général Prayut cette année en accord avec le Government Information Act 1997, le ministère de l’intérieur choisissant 61 secteurs pour lesquels l’information doit être accessible dans ces centres.

“Hier, j’ai constaté que le bureau provincial de l’électricité (PEA) a été très accommodant avec cette mesure et doit être un exemple pour les 48 autres agences gouvernementales. Les officiels doivent observer le PEA qui fournit ouvertement ses informations” ajoute t il.

“Les officiels sont au service du public, et je veux que ce soit bien clair, dans la province de Phuket ainsi que dans les autres provinces du sud.

Si les officiels rechignent a communiquer, ou communiquent tardivement des informations, le public peut se plaindre auprès du centre de médiation.”

Retrouvez cet article sur Phuket.fr