Le médiateur national critique la sécurité de l’aéroport de Phuket en raison des vols dans les bagages

médiateur nationalLe médiateur national de Thaïlande a demandé des mesures de sécurité plus strictes à l’Aéroport International de Phuket afin de prévenir les vols dans les bagages des passagers dans la zone de l’aéroport.

Le général Viddhavat Rajatanun, officiellement “chef du Bureau National de Médiation de Thaïlande”, a soulevé le problème hier lors de son inspection de l’aéroport.

Etaient également présents Watanyoo Thippayamonta, secrétaire général adjoint du Bureau de Médiation, et le lieutenant Thepjit Wiwakupta, commandant du Bureau Central d’Investigation de la Police Royale Thaïe de la Région 4.

Le général Viddhavat a indiqué que ce problème avait été porté à son attention après plusieurs plaintes.

“Je me suis rendu à l’Aéroport Suvarnabhumi et ai donné mes suggestions aux services concernés” a t il indiqué.

“Aujourd’hui je me suis entretenu avec le directeur adjoint de l’Aéroport International de Phuket Wichit Kaewsaithiam, le chef de la Division Opérations et Maintenance Banpot Sonto, et le directeur de la Sécurité de l’Aéroport International de Phuket le major de police Prawat Tantiputsapat, ainsi qu’avec des enquêteurs de la Police de Sakoo et des représentants de compagnies privées chargées des bagages” a t il ajouté.

“Nous savons que des passagers qui voyagent par avion peuvent mettre des objets de valeur dans leurs valises en soute, et que certains objets de valeur placés dans des bagages ne sont jamais arrivés à destination” dit il.

“Cela nuit à la confiance dans nos normes de sécurité. Nous devons rapidement trouver des solutions à ce problème, rapidement” a déclaré le général Viddhavat.

“Cela c’est produit à l’Aéroport Suvarnabhumi. Je dois soumettre des suggestions aux responsables de cet aéroport aussi. Les officiels doivent superviser les opérations de charge des bagages des passagers dans l’avion et surveiller les zones de parking des appareils” a conseillé le général Viddhavat.

“Parmi les solutions à ce problème, d’abord nous devons contrôler les entrées et sorties des véhicules personnels dans les zones contrôlées, et nous devons organiser des patrouilles qui fouilleront les affaires du personnel” dit il.

Le général Viddhavat a également indiqué que le site comptait plus de 795 caméras de vidéosurveillance.

L’aéroport a probablement besoin de plus de caméras, a t il dit.

“Nous devons contrôler le système de vidéosurveillance afin de l’améliorer. Aucune caméra ne doit être endommagée, et elles doivent être installées à des endroits précis et selon des angles corrects pour s’assurer qu’aucun secteur ne soit oublié afin de vérifier les opérations du personnel au sol” dit il.

“A plus long terme, l’Aéroport international de Phuket devra revoir ses plans de sécurité.”

“En suivant ces conseils, je pense que le problème sera résolu, et la confiance dans notre sécurité sera renforcée” dit le général Viddhavat.

Après avoir délivré ses conseils à l’aéroport, le général Viddhavat a participé à une inspection des bateaux de tourisme d’Ao Por pour évaluer les mesures de sécurité du transport maritime.

REtrouvez cet article sur Phuket.fr