Le moto-taxi de Patong arrêté après l’agression et le vol de la touriste turque

moto-taxiLa police a arrêté un chauffeur “freelance” de moto-taxi pour l’agression et le vol d’une touriste turque à hier matin. Elle l’avait engagé pour la conduire à son hôtel mais ce dernier l’avait agressé et volée puis abandonnée au réservoir de Bang Wad à Kathu.

La Police Provinciale de Phuket a organisé une conférence de presse ce matin pour annoncer l’arrestation d’Anurak Phaduangpon 27 ans, originaire de Phang Nga.

Non abordé lors de la conférence de presse, mais confirmé auprès de The Phuket News, le suspect travaillait comme moto-taxi à Patong lorsqu’il a commis les crimes.

D’après le rapport de la Police Provinciale de Phuket, Anurak a avoué les faits.

Les officiers de la police de Kathu ont traqué Anurak via les enregistrements de vidéosurveillance qui ont permis de retrouver son scooter garé devant le logement qu’il loue dans le village de Thung Thong, Moo 7 à Kathu, indique le rapport.

Chez lui, les officiers ont retrouvé des vêtements correspondant à ceux qu’Anurak portait lorsqu’il a transporté la touriste turque de 26 ans Bihter Ucar, comme le montrait les vidéos prises sur Nanai Rd à Patong.

Les officiers ont égalements retrouvé les biens volés, sans que le rapport ne précise lesquels.

D’après le premier rapport d’enquête, il avait dérobé un iPhone 6s noir, B4,000 et des cartes de crédit.

Le commandant adjoint de la Police Provinciale de Phuket le colonel Peerayuth Karajadee a indiqué à The Phuket News qu’Anurak était moto-taxi “freelance”, à Kathu et Patong.

“Il a un casier judiciaire pour vol et pour des faits de drogue. C’est la troisième fois qu’il est arrêté depuis 2008” signal ele colonel Peerayuth.

Anruak est détenu au poste de police de Kathu le temps de l’enquête.

“Il a été inculpé de vol” confirme le colonel Peerayuth, ajoutant que ce n’est qu’une première charge retenue contre lui.

“D’autres charges suivront quand les officiers auront bouclé leur enquête” dit il.

Parmi les objets retrouvé, le colonel Peerayuth a précisé “Nous n’avons retrouvé que le liquide et les cartes de crédit, l’iPhone a disparu”.

REtrouvez cet article sur Phuket.fr