Le Phoenix ‘hors normes’ voué à l’échec

PhoenixLa police et des spécialistes internationaux ont conclu que le Phoenix ne répondait pas aux normes et avait été illégalement approuvé, ce qui signifie que de nombreux officiels et autres personnes liées à la tragédie du 5 Juillet vont perdre leur emploi, a confirmé le chef de l’immigration.

Le lieutenant général de police Surachate Hakparn, chef de la Police de l’Immigration, a déclaré hier que la police et les spécialistes chinois et allemands ont inspecté le navire après son renflouement.

“Les spécialistes chinois et allemands ont conclu que le bateau ne répondait pas aux normes en vigueur… Il n’a pas été construit dans un chantier naval mais dans un atelier d’usinage. La police a déjà pressé des charges lors des interrogatoires et des officiels du Bureau Maritime de Phuket sont poursuivis pour manquement à leur devoir” a t il déclaré.

Le général Surachate a indiqué que le bateau aurait dû avoir quatre portes étanches, mais n’en avait qu’une. Ses vitres auraient dû être de ‘qualité maritime’ – brisables à la main – mais ne l’étaient pas.

« De nombreux passagers sont morts à l’intérieur du bateau car ils n’ont pas pu briser les vitres pour s’extraire du navire » a indiqué le chef de l’Immigration.

Il a également précisé que le moteur du bateau était initialement destiné à un camion Hino. Le bateau n’était pas équilibré et des blocs de béton servaient à le stabiliser, a continué le général Surachate.

Les plans de construction d’un bateau contiennent habituellement entre 40 et 50 pages, ceux du Phoenix ne contenaient que quatre pages, dit il.

Il a ensuite assuré que les autorités entameraient toutes les poursuites judiciaires possibles contre les ingénieurs qui ont validé le design du bateau et approuvé sa construction, tout comme contre les officiels qui ont autorisé la construction et son exploitation en mer.

Le général Surachate a signalé avoir informé le consul général chinois qu’une conférence de presse serait organisée la semaine prochaine afin de conclure cette affaire.

Le chef de la Police de l’Immigration a également déclaré que de plus en plus de touristes chinois revenaient en Thaïlande grâce à des actions marketing et aux mesures prises en réponse à la catastrophe du Phoenix, qui a coûté la vie à 47 touristes chinois le 5 Juillet dans une tempête au large de Phuket.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr