Le site historique de la bataille des Héroïnes de Phuket accueillera un musée

HéroïnesUn musée sera érigé sur une superficie de 36 rais dans le “Phuket Historical Park” actuellement en construction au ‘Thalang Victory Field’, le site reconnu comme le lieu de la bataille décisive et de la victoire contre les envahisseurs birmans en 1785.

Le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong a annoncé la nouvelle lors d’une visite sur le site près de Baan Riang à Thepkrasattri, au coeur de Thalang Town.

Le musée sera consacré à l’histoire des célèbres héroïnes de Phuket – Thao Thep Krasattri et Thao Sri Soonthorn – ainsi qu’à l’histoire de Thalang.

Le gouverneur Norraphat a indiqué a dit que le site devrait être extraordinaire afin de “rappeler la grandeur des héros et de l’histoire de Thalang”.

Il a également demandé à ce que le site soit développé autour du monument afin que le marché culturel attire les touristes. Le marché culturel occupera une superficie de 60 rais.

Le gouverneur a ajouté que le Bureau Provincial de Phuket avait créé un comité d’administration chargé de piloter le projet et de coordonner les travaux.

“Toutes les opérations autour du monument doivent être approuvées par ce comité. Aujourd’hui, un architecte a présenté ses premiers plans. Ils seront présentés au comité lors de la prochaine réunion” a t il signalé.

Le gouverneur Norraphat a fait campagne afin que le site, souvent appelé le ‘Phuket Historical Park’, soit développé.

Cependant, aucun budget n’a encore été annoncé ni même précisé pour ce projet.

Le budget original de ce projet avait été estimé à B350 millions – cela remonte à l’année 2013.

En 2016 avait été annoncé que B42 millions avaient été dépensés pour l’aménagement du parc et l’installation d’une station de pompage et des équipements de sport.

Cette annonce avait été faite par Watcharin Patomwatthanapong, alors le responsable de l’Organisation Administrative Provinciale de Phuket (PPAO, ou OrBorJor).

M. Watcharin est maintenant le président en exercice du PPAO après le décès de l’ancien président Paiboon après le coup d’état militaire de Mai 2014.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr