Le tireur met en cause le propriétaire du bar de Patong dans le double meurtre de Sattahip

SattahipLe tireur accusé dans l’affaire du meurtre de deux personnes à Buddha Mountain a raconté à la police que le propriétaire du Pum Pui Bar, sur Bangla Rd, avait ouvert le feu le premier, avec deux pistolets, et qu’il avait ensuite suivi le mouvement en tirant sept coups de feu.

Narong Warintharawet, 22 ans, a mis en cause le patron de bar Panya Yingdang, toujours en cavale, dans le meurtre de Paweena Namuangrak, 20 ans, et de son petit ami Anantachai Jitram, 21 ans, perpétré dans le parking de Khao Chee Chan (Buddha Mountain) à Sattahip le 29 Juillet.

Panya, le cerveau présumé, se serait enfui au Cambodge.

Le major général de police Chalermkiart Srivorakhan, chef adjoint de la police nationale, a accompagné aujourd’hui Narong, le tireur présumé, sur les lieux du crime pour une reconstitution.

Narong et Kritsana Sisuk, 22 ans, un autre suspect, s’étaient rendus séparément dans différents poste de police de Nakhon Sri Thammarat lundi soir et avaient été transférés au poste de police de Sattahip à Chonburi ou ils ont été inculpés.

Le lieutenant colonel Thaweesak Suethong, surintendant adjoint de la police de Satthahip, a accompagné Kritsana sur les lieux du crime pour une reconstitution hier.

Le suspect a indiqué avoir accompagné le patron du bar de Phuket, Panya, le cerveau présumé, à Chonburi car il pensait que ce dernier voulait se réconcilier avec Melle Paweena.

Jusqu’à présent, cinq suspects ont été arrêtés. Les trois suspects toujours en fuite sont Kiatisak Suransaengmilboon, 35 ans, Sayant Sisuk, 43 ans, et Jirasak Unaiban, 34 ans.

Lors de la reconstitution du jour, Narong a raconté à la police que lui, Kritsana et Sayant avaient accompagné Panya à Buddha Mountain le jour du meurtre. Ils se trouvaient dans un voiture conduite par Kritsana qui suivait deux jeunes personnes.

Sur le parking, Panya est sorti du véhicule avec deux pistolets, raconte Narong, qui l’a suivi. Panya s’est dirigé vers Melle Paweena et a soudain ouvert le feu dans sa direction avec ces deux pistolets.

Narong a avoué avoir ensuite suivi le mouvement et tiré trois coups de feu en direction de M. Anantachai et quatre en direction de Melle Paweena.

Puis ils se sont enfuis à bord de deux véhicules, l’un conduit par Kritsana et l’autre par Jirasak. Panya a pris la fuite seul.

Le général Chalermkiart a indiqué que Narong a dit avoir été payé B50,000 par le propriétaire du bar de Phuket pour tirer sur le jeune couple.

Des enquêteurs de la police ont été dépêchés pour retrouver le principal suspect le long de la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande, a rappelé le major général Chalermkiart. Jusqu’ici ils ne l’ont pas arrêté.

Le commandant de la Division de Suppression du Crime, le major général de police Chimcherd, a indiqué que la police avait obtenu des informations indiquant que Panya se cacherait dans un village au Cambodge.

Les autorité cambodgiennes ont reçu une demande des autorités thaïes pour l’arrestation du suspect, poursuit le commandant du CSD.

La jalousie serait le mobile de ces meurtres. Melle Paweena travaillait aupravant pour Panya et aurait été sa ‘favorite’.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr