Le tribunal autorise la limitation du nombre de visiteurs aux Similan

SimilanLa Cour Administrative Suprême a donné son feu vert aux Iles Similan pourront limiter le nombre de visiteurs autorisés afin de prévenir des dommages écologiques.

Lundi le tribunal a inversé l’ordre de la Cour Administrative de Phuket, qui empêchait le Département des Parcs Nationaux de contrôler et limiter le tourisme dans ces îles de l’Andaman, sur la côte de Phang Nga dans le district de Kura Buri.

Le 9 Octobre dernier, le département annonçait que seuls 3,325 touristes et 525 plongeurs seraient autorisés à accéder au parc national chaque jour, et que les visiteurs ne seraient plus autorisés à y passer la nuit sans une permission officielle.

Le contre amiral Niphon Sommoh, qui représente les compagnies de tourisme des Similan et de Surin, avait alors créé une pétition destinée au tribunal administratif provincial afin de lever cette limitation et protéger leurs opérations. Le 30 Décembre, le tribunal de Phuket décidait une injonction contre la limitation du nombre de visiteurs  du 1er Janvier au 31 Mars. Le département avait alors porté cette affaire devant la cour suprême.

La Cour Administrative Suprême a déclaré que le contre amiral n’avait pas présenté d’argument valable contre la limitation du nombre de touristes sur ces îles.

Les officiels du parc maritime ont déclaré que l’afflux de touristes dépassait la capacité d’accueil des îles et pourrait provoquer des dommages écologiques irréparables.

“L’injonction du Tribunal Administratif de Phuket provoquera de très graves dégâts” a déclaré la cour suprême.

Les Îles Similan sont l’une des attractions les plus populaires de l’Andaman, et reçoivent au moins 5,000 visiteurs par jour pendant la saison haute.

L’idée d’y limiter le nombre de touristes est apparue après la décision de fermer Maya Bay en Juin dernier afin de ‘réhabiliter’ l’écosystème marin.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr