L’empoisonnement de chiens dans un temple créée la polémique

empoisonnementSoi Dog Foundation (SDF) a demandé une enquête après l’empoisonnement de plusieurs chiens et chiots, devant des enfants, dans une école située dans un temple de la province de Nakhon Sri Thammarat, et appelle à la fin de telles atrocités.

Une vidéo montrant les assassinats est rapidement devenue virale sur Facebook, atteignant plus d’un million de vues.

Le directeur du Bien Etre Animal de la SDF, Varaporn Jittanonta, devait rencontrer les officiels du Département  de Développement de l’Elevage (DLD) à Bangkok, afin de demander de mettre fin à de tels assassinats.

L’empoisonnement est une mort lente et cruelle, totalement inappropriée et inutile, a communiqué la SDF.

« Les chiffres indiquent qu’il n’y a pas d’épidémie de rage en Thaïlande. Mais apparement une campagne a été lancée délibérément préparer le meurtre en masse de près de 8 millions de chiens errants à travers le pays » poursuit la SDF.

« La SDF appelle le DLD a confirmé qu’aucun autre chien ne sera exécuté au hasard. Les chiens des secteurs où l’on pense que la rage existe doivent être vaccinés, stérilisés et mis en quarantaine »

« Une fois confirmé qu’ils ne sont pas porteurs de la maladie, ils peuvent être relachés pour favoriser ‘l’immunité de leur horde’ et de leur territoire.

« Capturer des chiens vaccinés et stérilisés – ce qui a l’air de se produire en ce moment à Hua Hin – est une insanité. Cela favorise le développement de la rage par d’autres animaux non vaccinés » poursuit le communiqué.

« Capturer des chiens vaccinés ne fait qu’alimenter les spéculations disant que cela n’a rien à voir avec le contrôle de la rage mais plus avec une politique générale visant à éradiquer les chiens errants.

« Aucun chien ne devrait être euthanasié sans que des tests montrent qu’il est infecté. Les chiens porteurs de la rage devraient être euthanasiés ‘humainement’. L’empoisonnement n’est pas la solution » termine le SDF.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr