Les esprits s’échauffent et les armes sortent

Nui BeachLa Police de Karon a demandé des mandats d’arrêt pour deux hommes qui ont menacé d’une arme leurs ‘adversaires’ à propos d’une dispute foncière sur le chemin qui mène à Nui Beach.

Le colonel Prasan Harngotha, chef de la Police de Karon a confirmé que ses officiers avaient demandé des mandats d’arrêt pour Paitoon Silapawisut et un autre homme que la police a identifié comme “Mr Man”, pour une confrontation qui s’est déroulée le 28 Janvier.

Il s’agit de mandats d’arrêt pour port d’arme illégal, port d’arme dans un lieu public et agression en réunion, a indiqué le colonel Prasan.

“Nous allons vérifier si ces individus ont un permis pour leur arme, mais je pense qu’ils n’en ont pas” a t il ajouté.

“Nous avons demandé les mandats d’arrêt à la Cour Provincial de Phuket” a confirmé le colonel Prasan.

Le colonel Prasan a expliqué que cette violente confrontation qui s’est déroulée à 17h30 le 28 Janvier, était la dernière en date d’une série de ‘disputes’ au sujet d’un terrain proche de Nui Beach.

“Nous devons apprendre les détails et quel terrain est disputé par les deux parties. Ce n’est pas évident mais nous allons agir à propos de ces crimes (violence et armes).

“Nous devons interroger les suspects et les victimes” a t il ajouté.

Cette dernière dispute entre les deux ‘clans’ a été filmée par une caméra embarquée dans un véhicule, et a été publiée sur la page Facebook “Spotlight Thailand”. (Cliquez ici.)

La Police de Karon a répondu en publiant une vidéo sur sa page Facebook. (Cliquez ici.)

La police a expliqué qu’un homme, Thawatchai Nakthong, était accusé d’avoir mis le feu à une ‘sala’ le long de la route vers Nui Beach.

La sala appartenait à Sulaiman Boonteang.

Sulaiman est arrivé sur place accompagné de deux amis, Suwa Pengurai et Dusit Salaiphet.

Les trois hommes ont approché Thawatchai, c’est alors qu’un autre véhicule est arrivé, duquel sont sortis quatre hommes visiblement ‘excités et venus pour se battre’.

Parmi les quatre hommes qui sont sorti du véhicule se trouvaient Paitoon et “Mr Man”, ainsi que Phacharapon Jareud et et un quatrième que la police n’a pas identifié.

Paitoon et Mr Man avaient des armes, signale la police.

Dans l’échauffourée qui a suivi, M. Suwa et M. Dusit ont été frappés à plusieurs reprises, et au moins l’un des deux a été frappé à la tête avec un revolver.

M. Sulaiman n’a pas été blessé, indique la police.

Après la bagarre les quatre suspects sont repartis.

Le colonel Prasan Harngotha a signalé “Nous avons enregistré une plainte officielle pour cette attaque le 28 janvier à 22h.

“Maintenant nous savons quels suspects avaient des armes et que deux n’en avaient pas” dit il, sans dévoiler les noms des deux suspects non armés.

Il ajoute cependant que M. Suwa et M. Dusit ont fait constater leurs blessures par des médecins et ont fourni des certificats médicaux à la police.

Interrogé pourquoi cela prenait si longtemps pour agir après cet incident, le colonel Prasan a répondu “Nous avons eu besoin de temps pour rassembler suffisamment d’informations pour pouvoir demander les mandats d’arrêt.”

Retrouvez cet article sur Phuket.fr