Les neufs suspect de l’incident de la fusillade inculpés de tentative de meurtre

fusilladeLe général Teeraphol a rappelé l’enquête fusillade qui a causé la mort de Chitnupong Kerjan, 29 ans, était toujours en cours.

Dans son rapport le général Teeraphol nomme les neufs officiers concernés par l’enquête:

  • Capitaine Prechaphat Sangnoi

  • Sergent major Goson Suchart

  • Caporal Somchai Sarapan

  • Caporal Ukkrit Phiboon

– de la police de Phuket Town

 

  • Major Sanhawit Sanitwong

  • Capitaine Jira Churdchai

  • Caporal Thotpon Laongthong

– de la police de Cherng Talay

 

  • Wiroth Boondhet

  • Pongsak Tongkapong

– Volontaires de la Défense Civile (OrSor) rattachés à la police de Phuket Town.

Dans son rapport, le général Teeraphol indique “Cette affaire est arrivée car le suspect a essayé de tuer des policiers”

Le général Teeraphol indique également “Il a utiliser un revolver pour tirer sur les policiers”

Le général Teeraphol a informé le commandant de la Police de la Région 8 des protestation du père de Chitnupong, Arun Kerjan, et de sa famille et de leur demandes, notamment du transfert des officiers impliqués dans la fusillade pendant la durée de l’enquête.

Il a aussi confirmé avoir signé samedi les ordres de transfert de neuf officiers, à effet du lendemain.

“Cette affaire est d’intérêt public. Nous devons enquêter avec impartialité” a déclaré le général Teeraphol à The Phuket News.

“Nous n’enquêtons pas seuls sur cette affaire. Le Bureau du Procureur de Phuket participe à l’enquête” a t il ajouté.

Chitnupong a  été abattu dans son pickup près du restaurant Tonhorm sur Srisoonthon Rd à Cherng Talay vers 1h30 mardi dernier après avoir fuit un checkpoint de police et refusé de s’arrêter.

La police avait ensuite révélé que Chitnupong avait “brandi un revolver en direction de la police”. La police a retrouver sur le siège conducteur du véhicule un revolver de calibre .357 chargé de six balles, et un revolver artisanal de calibre .38 chargé de cinq balles, ainsi que des balles de calibre .45 et de calibre .357.

Chitnupong a également renversé trois motocyclistes arrêtés à un feu rouge lors de sa fuite. Les blessés ont décidé de poursuivre la famille de Chitnupong.

The Phuket News n’est pas encore en mesure de confirmer que Chitnupong était recherché par trois mandats d’arrêt – deux de Phuket et un de Trang – dont un a été annulé.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr