Les pharmaciens de Phuket contre le nouveau Drugs Act

pharmaciensLes pharmaciens locaux se sont rassemblés aujourd’hui devant le Provincial Hall pour soumettre une requête au gouvernement demandant une révision des provisions d’un amendement du Drugs Act 1967.

L’amendement, dans son état actuel, autorisera les ‘professionnels de santé’, et non uniquement les pharmaciens, a légalement délivrer des médicaments.

Les pharmaciens, menés par Kiatisak Panrangsri, se sont réunis devant le Provincial Hall à 8h pour déposer leur requête qui a été reçue par le vice gouverneur Prakob Wongmaneerung.

Le vice gouverneur Prakob a dit qu’il transmettrait la requête au gouverneur de Phuket Phakaphong Tavipatana, qui à son tour la transmettra aux officiels compétents.

“Certaines sections de l’amendement ne sont pas appropriées et les personnes concernées n’ont pas eu l’occasion de faire savoir leur opinion” dit M. Kiatisak.

Précisément, la Section 21 du Drugs Act stipule que  “21 Un licencié, pour pouvoir délivrer des médicaments, doit disposer d’un pharmacien de première ou deuxième classe responsable de respecter la section 39 ou la section 40 pendant la durée des heures de travail”

“Ils veulent modifier la loi pour que n’importe quelle personne qui a suivi une formation de l’Administration de la Nourriture et des Médicaments (FDA) sans obligation d’avoir obtenu un diplôme de pharmacien puisse vendre des médicaments” dit M. Kiatisak.

“Si cela devient légal, les risques pour la population seront accrus car les personnes délivrant les médicaments n’auront aucune connaissance basique de la médecine” ajoute t il.

Des campagnes contre cet amendement ont été organisées par les pharmaciens de tout le pays depuis plusieurs mois.

Mais le mois dernier la FDA Thaïe a mis la pression sur les experts en pharmacie qui ont accepté d’autoriser uniquement les pharmaciens, les médecins, les dentistes et les vétérinaires à délivrer des médicaments.

Retropuvez ce tarticle sur Phuket.fr