Les remorques de jet-ski de retour sur Patong Beach

jet-skiCette prolifération de jet-skis et de remorques sur Patong Beach, en contradiction directe avec un ordre de la l’Armée Royale Thaïe, est parfaitement autorisée, a confirmé la Municipalité de Patong.

Les loueurs de jet-skis peuvent occuper des portions de plage aux extrémités nord et sud de Patong Beach – une portion située devant l’intersection de Prachanukroh Rd au sud et une autre près du Loma Circle au nord – ‘interdisant’ ainsi l’accès aux touristes.

La maire de Patong Chalermluck Kebsup a indiqué que les loueurs de jet-skis avaient reçu la permission de la Municipalité de Patong pour s’installer sur la plage et ne plus gêner la circulation dans la ville.

Selon “l’ancienne règle”, les loueurs de jet-skis devaient amener leurs jet-skis sur la plage le matin, déplacer leurs remorques, et revenir le soir récupérer leurs jet-skis, a expliqué la maire Chalermluck.

“Ceci provoquait systématiquement des embouteillages” dit elle.

“Nous les avons autorisé à garer leurs remorques uniquement sur ces portions de plage. Nous ne les laissons pas les garer ailleurs sur la plage car sinon la plage paraîtrait encombrée et perdrait de son attrait” a insisté la maire Chalermluck.

Des panneaux seront installés afin d’informer le public que ces deux portions sont réservées au parking des remorques des jet-skis, a ajouté la maire Chalermluck.

Le maire adjoint de Patong Boonma Aeapsap a également signalé qu’à chaque fois qu’une remorque est tirée sur la plage, elle emporte du sable sur la route, ce qui crée un danger supplémentaire pour les conducteurs.

“Tous les jours décharger et charger 50 à 60 jet-skis sur la plage apporte beaucoup de sable sur Thaweewong Rd. Depuis plusieurs années nous devons nettoyer la route très fréquemment. Plus nous passons de temps à nettoyer cette route et moins nous en avons pour nettoyer d’autres secteurs de Patong” dit M. Boonma.

La maire Chalermluck a indiqué que l’ordre donné aux loueurs de quitter la plage et de ne pas enfreindre la ‘règle des 10%’ servait juste à ”gérer l’occupation de la plage par les vendeurs”.

Ces nouvelles zones ont été créées pour le bénéfice de tous, et décidées après avoir abordé le problème avec le comité de gestion de la plage, a t elle ajouté.

La ‘règle des 10%’, introduite par le gouvernement provincial de Phuket en 2015 avec l’aval du Conseil National pour la Paix et l’Ordre (NCPO), stipulait que les vendeurs ne devaient pas occuper plus de 10% de la surface d’une plage sur n’importe quelle plage de Phuket.

En Juin 2017, le Bureau Maritime de Phuket avait averti les loueurs de jet-skis de ne pas occuper plus d’espace sur une plage que ne l’autorisait la ‘politique de gestion des 10%’  – sous peine d’éviction de toutes les plages de Phuket.

Deux semaines plus tard, des soldats, sur ordre du colonel Santi Sakuntanark, commandant du 25ème régiment d’infanterie et plus haut gradé de l’armée stationné à Phuket, avaient été déployés à Patong, Kata et Karon pour faire obéir les opérateurs de jet-skis et qu’ils n’occupent plus les plages pendant la journée.

Après ces interventions, le colonel Santi déclarait “Les jet-skis sont autorisés à stationner temporairement sur Patong Beach, uniquement pendant la saison de la mousson du sud ouest (Mai-Octobre). Nous les autorisons à garer leurs jet-skis uniquement à certain endroits de Patong Beach. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas permanent.”

“Si vous voyez des véhicules de loueurs de jet-skis garés sur un endroit public, comme sur une plage par exemple, faites le moi savoir (Tel: 081-6425635)” ajoutait le colonel Santi.

Les municipalités locales ont systématiquement considéré le Bureau Maritime de Phuket comme l’autorité en charge des problèmes liés aux jet-skis, comme l’avait confirmé le précédent chef du Bureau Maritime de Phuket Surat Sirisaiyad dans un communiqué adressé aux opérateurs de jet-skis de Kata Beach en 2017.

Cette même compréhension a été confirmée par le maire adjoint de Patong M. Boonma qui a indiqué “Nous ne savons pas avec quelle loi ^faire arrêter ces gens. La plage appartient au Bureau Maritime. Pour tout, peu importe quoi, nous devons leur demander leur permission.

“Le Bureau Maritime de Phuket peut ordonner ou faire arrêter ces gens car c’est lui qui attribue les licences des jet-skis.’’ dit il.

Mais cette compréhension n’est pas celle du nouveau chef du Bureau Maritime de Phuket, Wiwat Chitchertwong, qui lui indique “Selon mes attributions, je répète à tous les opérateurs de jet-skis de ne pas laisser leurs remorques sur la plage.

“Nous ne sommes pas concerné par la décision de la Municipalité de Patong” dit il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr