La meurtrière et la victime tous les deux psychologiquement instables

meurtrièreUn officier de la police de Chalong, chargé de l’affaire de cette femme de 52 ans qui a avoué avoir assassiné son mari, un allemand de 79 ans, a indiqué a The Phuket News penser que le mari et la femme sont tous les deux psychologiquement instables.

S’adressant a The Phuket News, le lieutenant Chanat Hongsittichaikul a révélé que M. Johann Friedrich Speckbacher, 79 ans, assassiné par sa femme lundi soir dans le secteur de Chalong, aurait pu exasperer Mme Nirandorn Pratumsin, 52 ans, a cause de sa maladie d’Alzheimer.

“La raison pour laquelle elle l’a tué est liée au fait que M. Speckbacher est atteint d’Alzheimer. Elle a dit qu’il répétait sans cesse les choses, qu’il oubliait tout, ou qu’il l’accusait de vol à longueur de temps” dit le lieutenant Chanat.

Mais, le lieutenant Chanat a également déclaré que l’épouse n’était pas stable psychologiquement.d

“Mme Nirandorn n’est pas tres nette non plus. Elle a passé le stade de l’exaspération pendant leur dispute et l’a étranglé” dit il.

“Ils se disputaient souvent ces derniers temps, mais ils étaient ensemble depuis près de 20 ans, nous a dit Mme Nirandorn.

“D’après elle il n’y avait jamais eu aucun cas de violence domestique” poursuit il.

“Mme Nirandorn est en ce moment en détention après avoir été inculpé de meurtre” confirme t il.

Mme Nirandorn s’était rendue d’elle même au commissariat de Chalong aux environs de 22h lundi soir et avait avoué le meurtre de son mari.

D’après le lieutenant Chanat, elle a déclaré a la police“‘J’ai étranglé mon mari avec une corde a 19h. Son corps est toujours dans notre maison’

“La suspecte nous a raconté que M. Speckbacher et elle s’étaient disputés et qu’elle avait perdu son sang froid. Elle est devenue furieuse et a commis ce crime sans y réfléchir” termine le lieutenant Chanat.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr