Les nouveaux ‘sauveteurs’ de Phuket sont à la bourre

sauveteursLa saga sans fin du recrutement de sauveteurs qualifiés pour patrouiller sur les plages de Phuket a franchi un nouveau cap embarrassant dimanche, et The Phuket News a appris que des sauveteurs engagés dans le cadre du nouveau contrat avec le cabinet de consultants de Bangkok LP Laikhum Co Ltd s’étaient finalement présentés au travail pendant le weekend, comme l’avait exigé le gouverneur de Phuket le mois dernier.

The Phuket News a reçu plusieurs signalements, allant de “surveillants de piscine” – et donc pas des sauveteurs qualifiés – stationnés à Surin Beach à des sauveteurs qui patrouillaient dimanche sur les autres plages.

Le chef de l’Organisation Administrative Provinciale de Phuket (PPAO, ou OrBorJor) Watcharin Patomwattanapong étant constamment indisponible pour répondre à nos questions au sujet de la crise des sauveteurs et aucune autre information n’étant communiquée nous permettant de contacter LP Laikhum pour avoir leur commentaires, The Phuket News est finalement parvenu à débusquer un contact de LP Laikhum – malheureusement pas un responsable – qui a simplement pu déclarer “Je ne peux vous donner aucun détails pour le moment. Rappelez moi jeudi”

Le gouverneur Norraphat, lors d’une réunion tenue le 21 Mars, avait donné la date butoire du 1er Avril à LP Laikhum pour que leurs sauveteurs soient présents et patrouillent sur les plages de Phuket.

Cette information avait été rendue publique par l’agence d’information d’état, le Bureau National des Informations de Thaïlande (NNT), organe de publication des informations du Département des Relations Publiques de Thaïlande (PR Dept).

Pour une raison que nous ignorons, le bureau local provincial du Département des Relations Publiques de Phuket (PR) n’avait pas communiqué cette date butoire annoncée par le gouverneur.

Puis ce fut le silence, et dimanche est passé – et maintenant les autorités provinciales indiquent que les sauveteurs de LP Laikhum commenceront à patrouiller jeudi, le 5 Avril.

“Je ne sais pas ce qu’ils font avant le 5 Avril. Nous les verrons pour la première fois le 5 Avril, jour ou les sauveteurs de LP Laikhum s’aligneront à Surin Beach pour prouver au gouverneur qu’ils sont prêts à travailler” déclarait le vice gouverneur Thawornwat Khongkaew à The Phuket News hier soir.

“Puis nous les verrons à Patong et à Kamala” ajoutait le vice gouverneur Thawornwat. Cependant il n’a pas dévoilé de date précise quant à l’arrivée des sauveteurs sur ces deux plages.

Interrogé sur ce qu’il en est des sauveteurs sur les autres plages, le vice gouverneur Thawornwat a répondu “C’est du ressort des municipalités”

Au moins cela correspond aux ordres du gouverneur Norraphat transmis avec véhémence le 12 Décembre dernier après les échecs successifs du PPAO à organiser un service de sauvetage sur les plages de Phuket.

Le vice gouverneur Thawornwat a également indiqué hier que le gouverneur Norraphat avait donné l’ordre au chef du PPAO Watcharin Patomwattanapong de “remettre le budget des sauveteurs entre les mains des municipalités… afin qu’elles puisse payer directement LP Laikhum pour leurs services de sauveteurs.

“Cela prendra deux mois” ajoutait il.

D’après le contrat actuel de B13 millions pour fournir des sauveteurs, accordé dans la discrétion la plus totale en Février, LP Laikhum Co Ltd devrait recevoir :

• B4.68 millions pour fournir sauveteurs et équipements pour les plages du district de Muang (Kata-Karon et Nai Harn);

• B4.745 millions pour les plages du district de Thalang (depuis Surin Beach en direction du nord, dont Layan, Leypang, Nai Thon et Nai Yang);

• B3.807 millions pour celles du district de Kathu (Patong et Kamala).

Mais, l’échec de fournir des sauveteurs qualifiés a poussé l’Association Internationale du Sauvetage en Mer (ISLA) a prendre une résolution requérant au Département d’Etat Américain un “Avertissement de Niveau Trois” auprès des touristes américains relatif aux dangers de se baigner à Phuket sans sauveteurs qualifiés pour surveiller les plages.

Cette résolution indique “L’arrivée de la mousson du sud ouest chaque année en Mai rend les eaux de Phuket extrêmement dangereuses pour les citoyens américains et les visiteurs en général, et… Des centaines de visiteurs, dont des citoyens américains, se sont noyés dans les eaux de Phuket, en Thaïlande, au cours des dix dernières années”

Avec ce fiasco des sauveteurs de Phuket qui se prolonge, et chaque échelon gouvernemental ne sachant apparemment ce que les autres font – et alors que le PPAO ni ne répond ni n’explique ses actes pour résoudre cette crise – The Phuket News demandait à ses lecteurs lors d’une consultation en ligne “Comment devraient être gérés les sauveteurs de Phuket?”

La consultation, qui s’est terminée dimanche, a vu 11% des participants voter “Les gouvernement locaux devraient organiser et financer leurs propres sauveteurs sur leurs plages”

15% ont répondu “Le PPAO devrait fournir des sauveteurs pour toutes les plages de Phuket en disposant d’un budget provincial”, tandis que 15% ont préféré “Les gouvernement locaux devraient organiser leurs propres sauveteurs sur leurs plages – en disposant d’un budget financé en totalité par le gouvernement central”

Une grande majorité, 59%, à voté “Un service provincial d’un département du gouvernement national – tel que le DDPM ou le Bureau du Gouverneur – devrait organiser le service des sauveteurs sur toutes les plages de Phuket, financé par un budget du gouvernement central”

Retrouvez cet article sur Phuket.fr