Une nouvelle bouée d’alerte tsunami déployée au large de Phuket

nouvelle bouéeUne équipe de techniciens a quitté Phuket hier pour installer une nouvelle bouée d’alerte tsunami dans l’océan indien.

Catastrophes,

Etaient présents pour cet événement au cap Panwa, a Phuket, célébrant le départ de l’équipe a bord du MV SEAFDEC, navire du centre de developpement de la peche en Asie du sud est, basé a Samut Prakan, le vice gouverneur de Phuket Snith Sriwihok, le directeur du centre national d’avertissement en cas de catastrophe (NDWC) Chatchawan Benjasiriwong et des représentants de la marine royale thaïe.

Etaient aussi présents des officiers des départements de prévention des catastrophes (DDPM) des provinces de l’Andaman, dont Phuket.

Cette mission de 9 jours se déroulera du 9 au 18 Octobre, dit M. Chatchawan.

MV SEAFDEC est parti a 15h30.

Cette mission est affrétée ‘afin d’être sûrs que le système est prêt a envoyer des données et de donner l’alerte en cas de tsunami” fait remarquer M. Chatchawan.

Cependant, aucune autre information n’a été dévoilée, ni ou serait déployée la bouée, ni le budget de cette mission ni aucune explication sur ‘le statut’ du système d’alerte tsunami actuel qui doit avertir les habitants et les touristes de l’Andaman de l’imminence d’un tsunami.

En Juillet 2016, les officiels de Phuket avaient calmé les inquiétudes après les demandes répétées de nouvelles au sujet de la réparation d’une des bouées d’alerte qui avait cessé d’émettre en Mars.

En Août cette année, les officiels du DDPM-Phuket avaient annoncé vouloir rendre a nouveau opérationnelles les 19 tours d’alerte tsunami de Phuket avant la fin du mois.

En répondant a ces inquiétudes, M. Chatchawan, alors responsable du DDPM Region 18, avait confirmé qu’une des deux bouées d’alerte tsunami, ancrée a 1,000 kilomètres au large de la côte ouest de Phuket, et servant de dispositif indispensable au système d’alerte tsunami de Thaïlande, était opérationnelle.

“Nous venons de terminer une révision annuelle de l’une des deux bouées, elle fonctionne très bien” dit il.

“Nous sommes en train de réaliser la révision de la deuxième bouée, qui avait cessé de fonctionner. Elle sera pleinement opérationnelle avant fin Octobre” dit il en poursuivant.

“Ne vous inquiétez pas au sujet de la bouée qui ne fonctionne pas, elle fait partie d’un système bien plus vaste de bouées qui fonctionnent ensemble pour détecter les tsunamis, si une bouée ne fonctionne pas, cela a peu d’effet sur le système dans sa totalité” explique t il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr